Advertisements

Coronavirus : au vingt-et-unième jour de confinement, la France entre espoir et vigilance – Le Monde

Spread the love

Le bilan de l’épidémie de Covid-19 dépasse désormais les 8 000 morts en France et, si le rythme des décès et des hospitalisations en réanimation semble ralentir, la vigilance reste de mise sur le respect du confinement, dont la quatrième semaine débute mardi.

Lire aussi Coronavirus : l’attestation numérique pour les déplacements doit être disponible lundi
  • Plus de 8 000 morts, mais une situation qui semble stabilisée

Les hôpitaux ont enregistré le nombre le plus faible de décès (357) sur une seule journée depuis mardi, portant le total à 8 078 y compris les morts en Ehpad et autres établissements médico-sociaux.

Près de 7 000 patients se trouvent encore en réanimation. Là aussi, les autorités ont constaté un mieux avec un ralentissement des admissions dans ces services. Une quarantaine de patients atteints du Covid-19 ont été transférés dimanche vers des régions « moins en tension », la Bretagne notamment, via des trains médicalisés. Au total, selon la DGS, plus de 610 patients dans un état critique ont été évacués depuis le 18 mars, du Grand Est et d’Ile-de-France.

Une pétition baptisée « #NePerdonsPlusDeTemps », lancée par l’ex-ministre de la Santé Philippe Douste-Blazy et demandant d’assouplir les possibilités de prescription de la chloroquine – traitement dont l’usage contre le coronavirus provoque de vifs débats – avait dépassé les 200 000 signatures dimanche soir.

  • Un confinement globalement respecté

Après avoir mis en garde les Français cette semaine contre la tentation de partir en vacances avec le début ce week-end des congés scolaires pour la zone C (Ile-de-France et Occitanie), le gouvernement leur a adressé un satisfecit par la voix du ministre de l’Intérieur. « Les Français ont respecté la règle, ont respecté le confinement, qui en était dimanche à son 20e jour, a relevé Christophe Castaner sur France 2. Le relâchement, c’est l’allié du Covid. »

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Coronavirus : l’exécutif confronté à une interminable sortie de crise

Plus de 160 000 policiers et gendarmes avaient été mobilisés. Et près de 1,4 million de contrôles ont été effectués sur les trois derniers jours, a-t-il ajouté. La période de confinement, prolongée déjà une fois, est prévue à ce stade en France pour s’achever le 15 avril. Mais une extension au-delà de cette date semble probable.

Si les Français ont globalement bien respecté les règles du confinement ce week-end, le temps radieux de dimanche a néanmoins poussé quelques audacieux à s’aventurer hors de leurs foyers. « Le déconfinement n’est pas à l’ordre du jour, l’échéance n’est pas fixée, a martelé dimanche Laurent Nunez, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’intérieur. Je rappelle la règle (…) on sort lorsque c’est strictement nécessaire. »

  • Une attestation numérique disponible ce lundi

Une attestation de déplacement numérique est désormais possible pour justifier les sorties autorisées, offrant une alternative à la version papier en vigueur depuis le début du confinement. Cette attestation peut être remplie via smartphone, tablette et ordinateur sur le site du ministère de l’Intérieur ou le site du gouvernement à partir de ce lundi matin à 8 heures. Vous êtes alors amenés à remplir les champs suivants :

  1. prénom, nom, date et lieu de naissance et votre adresse
  2. votre motif de sortie
  3. la date et l’heure de sortie
  4. cliquer sur « générer mon attestation »
  5. récupérer votre fichier PDF

La Direction générale de la santé a appelé la population à « respecter les consignes, le confinement strict, la distanciation physique et les gestes barrières, pour nous protéger, protéger nos proches ».

Lire aussi Coronavirus : le risque est d’entrer dans « une nouvelle ère de surveillance numérique invasive »
Notre sélection d’articles sur le coronavirus

Le Monde avec AFP

Advertisements

Leave a Reply