Coronavirus à Saint-Brieuc : Le maire refuse d’appliquer le couvre-feu dans sa ville – 20 Minutes

Spread the love
A Saint-Brieuc, le maire Hervé Guihard ne veut pas mettre en place le couvre-feu à 18h. — DAMIEN MEYER / AFP

Il considère que sa ville n’est « pas encore dans un territoire en crise » et refuse donc d’y appliquer le couvre-feu à 18h. A Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), le maire divers gauche Hervé Guihard part en guerre contre les restrictions gouvernementales pour lutter contre l’épidémie de coronavirus. Alors que le couvre-feu est en vigueur depuis samedi dans toute la France, l’élu breton assure qu’il ne va pas mettre sa ville sous cloche à partir de 18h.

« On ne va rien changer, a-t-il indiqué à Franceinfo. On va continuer à ouvrir les écoles, les crèches, les centres de loisirs, les centres d’accueil jusqu’aux horaires classiques. Parce que sinon, ce sont toujours les plus défavorisés qui trinquent ». Hervé Guihard affirme d’ailleurs être dans son droit d’appliquer ou non la mesure. « On a le droit de déroger, alors faisons-le », estime l’élu, qui veut permettre « à toutes les familles de mieux s’organiser, de continuer à vivre un peu mieux, d’aller chercher leurs enfants un petit peu plus tard ». ​

Un manque de concertation avec les élus locaux

Le maire de Saint-Brieuc en profite par ailleurs pour dénoncer le manque de concertation du Gouvernement avec les élus locaux. « J’ai beaucoup de respect pour notre préfet avec qui on travaille très bien, indique-t-il. Si on en avait échangé, on aurait trouvé une mesure qui serait adaptée ».

Mais selon lui, « les préfets n’ont aucune liberté ». « Ils agissent sous ordre de l’État et c’est leur fonction. Mais il n’y a pas de dialogue sur cette proportionnalité qu’évoque notre Premier ministre, qui ne se joue pas sur le territoire. Pour lui, proportionnelle, c’est juste le créneau horaire », dénonce l’élu.

4,4K partages

Leave a Reply