Coronavirus: à Paris, l’obligation du port du masque étendue, les rassemblements sous surveillance – Le Figaro

Spread the love

L’obligation de port du masque à Paris vient d’être étendue à de nouveaux quartiers. «Le préfet de Police a décidé d’étendre les zones dans lesquelles le port du masque sera obligatoire à Paris, à compte du samedi 15 août à 8h00, pour les piétons, y compris ceux qui pratiquent une activité sportive», a indiqué la préfecture de police dans un communiqué vendredi.

De nombreuses sont concernées dont une partie des Champs-Elysées, le quartier du Louvre et celui des Batignolles, peut-on voir sur la nouvelle carte publiée par la préfecture.

Nouvelle carte des zones où le port du masque est obligatoire à Paris. Préfecture de police.

«Si la situation épidémiologique devait à nouveau se dégrader, le port du masque pourrait devenir obligatoire sur l’ensemble de la capitale», est-il précisé. Les rassemblements et manifestations de plus de dix personnes qui ne garantiront pas le respect des mesures barrières seront par ailleurs interdits. Les services de police vont également «renforcer leurs contrôles» dans les établissements recevant du public, notamment les bars, restaurants et leurs terrasses, afin de s’assurer «du respect des gestes barrières». «En cas d’inobservation des règles sanitaires, ces établissements pourront faire l’objet d’une fermeture administrative», a averti la préfecture de police. Les contrôles seront également renforcés dans les transports en commun.

«Au vu de la dégradation inquiétante des indicateurs sur la circulation du virus Covid-19, Paris vient d’être classé département dans lequel la circulation du virus est active par décret du premier ministre, a justifié la préfecture de police», a indiqué la préfecture pour justifier cette décision. Paris a, en effet, été classé ce vendredi comme zone active du Covid-19, au même titre que les Bouches-du-Rhône. «Chaque jour, environ 600 personnes sont testées positives au Covid-19 dans la région dont 260 à Paris, est-il précisé. Le taux d’incidence de la maladie s’intensifie dans Paris avec plus de 51 nouveaux cas dépistés pour 100.000 habitants actuellement, contre 8 pour 100.000 au début du mois». Si toutes les tranches d’âge sont touchées, les 15-45 ans connaissent une «évolution encore plus dégradée» avec un taux d’incidence dépassant les 52 nouveaux cas dépistés par semaine pour 100.000 habitants de cette tranche d’âge.

À voir aussi Les Parisiens favorables au port du masque obligatoire dans les zones à fortes affluences de la capitale

Leave a Reply