Coronavirus : à Carry-le-Rouet, la quarantaine des rapatriés inquiète – Franceinfo

Spread the love

Le centre de vacances de Carry-le-Rouet, dans les Bouches-du-Rhône est toujours bien gardé par les gendarmes. Les 182 Français rapatriés de Chine ont passé leur première nuit en quarantaine. Une famille arrivée d’Alsace est venue, samedi 1er février, apporter des vêtements à leur fils de 22 ans qui fait partie des personnes confinées.

Le 31 janvier, une réunion publique s’est tenue en mairie pour rassurer les habitants de Carry-le-Rouet. “Il n’y a aucun risque pour la population de la ville qui habite en dehors du centre”, a déclaré Pierre Dartout, préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. En ville, l’inquiétude est pourtant toujours vive. D’autres Français s’apprêtent aussi à quitter la Chine. Une étudiante française qui vit encore à Wuhan n’a pas été prévenue à temps pour être rapatriée par le premier vol. Elle espère pouvoir rentrer en France rapidement. Le deuxième avion affrété pour ramener les ressortissants français a décollé de Paris vers la Chine dans la journée du 1er février.

Le JT

Les autres sujets du JT

Leave a Reply