Coronavirus : 81 morts en 24 heures, le taux de positivité augmente encore et atteint 7,5% – Le Figaro

Spread the love

L’épidémie de coronavirus s’étend en France. 4070 nouveaux cas ont été détectés ces dernières 24 heures, a annoncé Santé Publique France ce lundi 28 septembre dans son communiqué quotidien. Dimanche, 11.123 cas avaient été détectés. 81 personnes sont mortes du Covid-19 en France depuis hier, portant le total à 31.808 victimes. Au total, 4069 personnes ont été hospitalisées ces sept derniers jours, dont 780 en réanimation.

Le taux de positivité explose depuis plusieurs semaines. Aujourd’hui, il atteint les 7,5%. 1246 «clusters», ou foyers épidémiologiques, sont en cours d’investigation, dont 16 découverts en 24 heures. 60 départements sont en situation de vulnérabilité élevée. Rappelons que ces données subissent le traditionnel coup de frein du week-end, en raison des nombreuses fermetures de laboratoires.

Un million de morts dans le monde

Le monde a officiellement franchi la barre du million de morts ce dimanche 27 septembre. Un nombre probablement atteint plus tôt, en raison d’une sous-estimation dans de nombreux pays. La Chine, notamment, a longtemps été accusée de mentir sur ses chiffres. Des doutes persistent également sur le Brésil et l’Inde, où certaines régions et villes sont moins pourvues en hôpitaux et laboratoire.

Cette semaine marque également un changement dans la doctrine du gouvernement, qui a imposé plusieurs restrictions sanitaires dans les zones les plus touchées par le virus. Dans les Bouches-du-Rhône, les restaurants et bars sont totalement fermés depuis dimanche soir. À Paris comme dans dix autres villes, les bars doivent fermer à 22 heures. Les restaurants qui ne servent «pas d’alcool sans nourriture» ne sont pas concernés, a précisé la préfecture de police de la capitale.

Pour autant, malgré les bruits de couloir persistants, le ministre de la Santé Olivier Véran a infirmé tout reconfinement «préventif» avant Noël. «Je me projette au jour le jour avec mes batteries de chiffres (…) afin de proposer aux Français le chemin le plus sûr pour (…) qu’ils puissent passer des fêtes de famille dans de bonnes conditions. Ça ne passera pas par un confinement anticipé de trois semaines.» Avant de préciser : «nous ne voulons pas arrêter totalement la vie économique, sociale, culturelle, sportive, familiale des Français. C’est pourquoi nous prenons des décisions qui sont adaptées à la gravité du moment» et qui sont «territorialisées».

Leave a Reply