Coronavirus : 30.388 morts en France, plusieurs indicateurs se dégradent – Europe 1

Spread the love
L’ESSENTIEL
Une “réaction collective”. Voilà ce que souhaite le Premier ministre Jean Castex, alors que le Covid-19 continue de circuler en France (30.371 morts depuis le début de la crise) et que l’hypothèse d’une seconde vague inquiète de plus en plus. Pour ce faire, les événements de plus de 5.000 personnes seront interdits au moins jusqu’au 30 octobre et le port du masque obligatoire va être étendu. Sa généralisation dans les entreprises est actuellement en discussion au sein du gouvernement. Des entreprises qui bénéficieront par ailleurs d’un plan de relance de 3 milliards d’euros, a annoncé jeudi Bruno Le Maire. Dans le monde, le coronavirus a fait plus de 750.000 morts.

Les principales infos à retenir :

  • Le coronavirus a tué 30.388 personnes en France 
  • Le Maire annonce un plan de relance de 3 milliards d’euros pour les entreprises
  • Le port du masque en entreprise pourrait être généralisé
  • La course au vaccin bat son plein, après que la Russie a annoncé en avoir conçu un efficace
  • Plus de 750.000 morts dans le monde

30.388 morts en France, plus de 2.600 nouveaux cas

Le dernier bilan de la Direction générale de la Santé fait état de 30.388 morts en France ce jeudi, dont 19.883 au sein des établissements hospitaliers et 10.505 en établissements sociaux et médico-sociaux. Plusieurs indicateurs continuent de se dégrader à l’instar du nombre de nouveaux cas sur les dernières 24 heures, qui franchit une nouvelle fois la barre des 2.500 pour atteindre les 2.669 nouveaux patients. Et l’augmentation des cas, entre le 3 et le 9 août, “est plus importante chez les 15-44 ans (+46%)” en Métropole, relève l’instance dans son point hebdomadaire diffusé également ce jeudi.

Si l’on compte désormais 374 personnes en réanimation à cause du Covid-19, soit quatre de moins que la veille, la DGS pointe une hausse des admissions dans ces mêmes services, ainsi qu’à l’hôpital. Par ailleurs, le taux de positivité des tests effectués sur le territoire est également en hausse à 2,3%, précise le communiqué quotidien de la DGS. Quant aux nombres de clusters dans l’Hexagone, on en dénombre ce jeudi 926, dont 30 nouveaux découverts durant les dernières 24 heures. 49% des clusters enregistrés se situent en milieu professionnel, 28% sont issus de rassemblements publics ou privés et notamment en milieu familial élargi.

50 gendarmes testés positifs à Tarbes

Cinquante gendarmes de Tarbes, qui revenaient d’une mission en Polynésie, ont été testés positifs au Covid-19, a indiqué de la préfecture des Hautes-Pyrénées. Un de ces gendarmes a été hospitalisé. Les tests effectués mardi sur 82 militaires. Les gendarmes seront confinés jusqu’au 25 août. Les familles seront testées la semaine prochaine.

3 milliards d’euros du plan de relance iront aux entreprises

Dans une interview à Sud Ouest, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a annoncé mercredi que le plan de relance de l’économie française comprendra trois milliards d’euros “pour le soutien au financement des entreprises”, alors que des petites et moyennes entreprises (PME) ont souffert de la crise. Pour avoir des fonds propres, celles-ci bénéficieront de plusieurs instruments parmi lesquels “soit des obligations convertibles, soit des prêts participatifs”, a indiqué le ministre de l’Économie, qui rencontrait jeudi des agents des douanes au Pays basque.

Le plan de relance de 100 milliards d’euros doit être présenté le 25 août prochain. Le Premier ministre, Jean Castex ,en a déjà présenté quelques grandes lignes, avec 30 milliards fléchés sur la transition écologique, dont une partie se recoupe avec 40 milliards d’euros consacrés à l’industrie.

Ce plan, qui sera adossé au budget de l’État pour 2021, comprend aussi un volet “compétences” et un volet “solidarité”, pour 20 milliards chacun. Environ 40 milliards d’euros sur les 100 milliards devraient venir des 390 milliards d’euros de subventions du plan de relance européen.

Le port du masque en entreprise pose question

Les salariés des entreprises vont-ils bientôt devoir porter un masque toute la journée ? Jusqu’à présent, il était recommandé de le porter dans les couloirs ou lors de ses déplacements. Mais son port pourrait bientôt être généralisé. Laurent Pietraszewski​, secrétaire d’État chargé des retraites et de la santé au travail auprès de la ministre du Travail, s’est dit “favorable de faire évoluer le protocole, au regard des risques sanitaires qui évoluent”, jeudi matin, sur Europe 1. “Il faut qu’on puisse regarder avec les autorités sanitaires et les partenaires sociaux comment on peut organiser cela”, a-t-il également indiqué.

Le télétravail est également en question pour la rentrée. De nombreuses entreprises se demandent comment mettre en place le retour de leurs salariés tout en respectant le protocole sanitaire. Au micro d’Europe 1, le vice-président de l’Association nationale des DRH a appelé le gouvernement à se prononcer rapidement sur les mesures appliquées aux entreprises en septembre. 

Le pèlerinage du 15 août de Lourdes sera masqué

Les pèlerins devront porter un masque lors du pèlerinage du 15 août à Lourdes, où des milliers de catholiques sont attendus, a annoncé jeudi la préfecture des Hautes-Pyrénées. L’enceinte religieuse des sanctuaires de Lourdes, et les rues situées à proximité, avec de nombreuses boutiques de souvenirs, des restaurants et des hôtels, sont concernés par la mesure, visant à lutter contre la propagation de l’épidémie de Covid-19. Alors qu’il attire en temps normal 20 à 25.000 personnes, le pèlerinage rassemblera un maximum de 10.000 personnes samedi : 5.000 pèlerins pourront assister à la messe dans la basilique Saint-Pie X, point d’orgue des célébrations du 15 août, et 5.000 sur l’esplanade, en accord avec les autorités préfectorales, ont précisé les organisateurs.

La course au vaccin bat son plein…

L’Amérique latine, région la plus touchée au monde par l’épidémie de Covid-19, s’est placée dans les starting-blocks pour produire d’urgence le prochain vaccin, qu’il vienne de Russie ou d’Europe. L’Argentine et le Mexique vont prendre en charge la production et la distribution en Amérique latine, sauf au Brésil, du futur vaccin contre le coronavirus élaboré par le laboratoire anglo-suédois AstraZeneca et l’université d’Oxford, a annoncé le président argentin Alberto Fernandez dans la nuit de mercredi à jeudi. Le Mexique, troisième pays au monde le plus endeuillé avec 53.929 décès, a aussi annoncé avoir conclu de nouveaux accords avec l’américain Janssen Pharmaceuticals et les chinois CanSino Biologics et Walvax Biotechnology afin de participer à des essais cliniques à partir de septembre en vue d’un éventuel vaccin.

… avec tous les regards tournés vers la Russie

Alors que la Russie a annoncé la mise au point mardi d’un vaccin efficace contre le Covid-19, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré mercredi attendre avec impatience de pouvoir analyser les résultats des essais cliniques. La phase finale des tests sur ce produit, auxquels plus de 2.000 personnes au total participeront, devait commencer mercredi, avait alors déclaré Vladimir Poutine. “L’OMS est en contact avec les scientifiques et les autorités russes et attend avec impatience d’étudier les détails des essais” cliniques, peut-on lire dans le communiqué diffusé à Genève, où cette organisation a son siège.

Le Royaume-Uni en récession “record”

Le Royaume-Uni a subi au deuxième trimestre une chute “record” de 20,4% de son économie et, sur les six premiers mois de l’année, sa pire récession jamais enregistrée. Le pays signe la plus mauvaise performance au deuxième trimestre en Europe, devant l’Espagne (-18,5%) et bien pire que la France (-13,8%). “J’ai dit auparavant que des temps difficiles nous attendaient, les chiffres d’aujourd’hui le confirment. Des centaines de milliers de personnes ont déjà perdu leur emploi, et malheureusement, dans les mois à venir, beaucoup d’autres vont faire de même”, a commenté le ministre des Finances Rishi Sunak.

Interdiction de fumer dans certaines rues d’Espagne

La province espagnole de Galice va à partir de jeudi interdire de fumer dans les rues et aux terrasses de café s’il n’est pas possible de respecter une distance de sécurité d’au moins deux mètres entre les personnes.
Cette mesure, inédite en Espagne, vise à tenter de freiner la transmission du nouveau coronavirus.  Le port du masque ne pourra être ignoré “afin de fumer des cigarettes ou des cigarettes électroniques (…) sur la voie publique ou à l’air libre, y compris les terrasses, que s’il est possible de maintenir en permanence une distance minimum de deux mètres entre les personnes”, a indiqué mercredi soir le bulletin officiel de cette région du Nord-Ouest du pays. 

L’OMS appelle à financer le dispositif international anti-Covid-19

L’Organisation mondiale de la santé a lancé jeudi un appel à un financement urgent du dispositif international créé pour accélérer l’accès aux outils de lutte contre le Covid-19, l’Accélérateur ACT, visant à assurer à tous les pays un accès équitable aux tests, traitements et vaccins. Lancé fin avril dernier par l’OMS, le président français Emmanuel Macron, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et la fondation Bill et Melinda Gates, l’Accélérateur ACT rassemble des gouvernements, des organisations du secteur de la santé, des scientifiques, des entreprises, la société civile et des philanthropes “qui ont uni leurs forces pour en finir plus rapidement avec la pandémie”, selon l’OMS.

Deux mois plus tard, fin juin, seuls 3,4 milliards de dollars avaient été promis, pour les produits de diagnostic, les traitements et les vaccins.

La pandémie de nouveau coronavirus a tué plus de 750.000 personnes dans le monde depuis sa découverte en Chine en décembre, selon un comptage réalisé par l’AFP à partir de sources officielles jeudi. Au total, 750.003 décès ont été recensés dans le monde sur 20.667.684 cas déclarés. L’Amérique latine et les Caraïbes est la région la plus touchée avec 228.572 morts et près de la moitié des décès mondiaux du Covid-19 ont été enregistrés dans quatre pays : les Etats-Unis (166.038), le Brésil (104.201), le Mexique (54.666) et l’Inde (47.033). Le nombre de morts dus au Covid-19 a doublé depuis le 2 juin et plus de 100.000 nouveaux morts ont été recensés en 17 jours, depuis le 26 juillet.

L’Amérique latine et les Caraïbes, région du monde la plus touchée en nombre de décès (228.572) et de cas (5.822.258), connaît toujours une progression rapide de la pandémie avec 18.627 nouveaux décès du Covid-19 enregistrés ses sept derniers jours. Suivent le Canada et les Etats-Unis (8.025), l’Asie (7.807), l’Afrique (2.654), l’Europe (2.575), le Moyen-Orient (2.162) et l’Océanie (106). Au total, derrière l’Amérique latine, l’Europe recensait 214.605 décès pour 3.433.815 cas, devant le Canada et les Etats-Unis (175.082, 5.318.592), l’Asie (75.896, 3.709.662), et le Moyen-Orient (31.182, 1.283.377).

Leave a Reply