Advertisements

Coronavirus: 12 malades évacués de Corse sont arrivés dans les hôpitaux à Marseille – France 3 Régions

Spread the love

Le porte-hélicoptères, Tonnerre, de la Marine Nationale, est arrivé ce matin, à 4 h, dans le port de Marseille. A son bord, 12 malades atteints de Covid-19, évacués de Corse pour désengorger les hôpitaux d’Ajaccio.”La traversée s’est passée normalement”, entre Ajaccio et Marseille, a précisé un porte-parole de la préfecture maritime. Ce lundi matin, à l’aube, “la première rotation pour transporter les patients vers les hôpitaux marseillais est en cours”, a-t-il ajouté.

Parmi les malades, six étaient sont en réanimation et six sous oxygène. Ils sont acheminés dans différents hôpitaux de Marseille: la Timone, l’hôpital Nord, Saint-Joseph et l’hôpital Européen.

“Les ambulances sont entrées sur le Tonnerre, les opérations de transfert ont commencé”, ont confirmé les marins-pompiers, qui jouent un rôle crucial dans cette opération délicate.

Pour la première fois depuis le début de l’épidémie de coronavirus, l’armée française a effectué un transfert de malade, par la mer? Des évacuation par les airs ont déjà eu lieu pour soulager l’hôpital de Mulhouse.

La Corse, qui compte 340.000 habitants dont 94.000 sont âgés de 60 ans et plus selon l’Insee, dénombrait dimanche 173 cas confirmés de coronavirus, selon les autorités sanitaires.

L’épidémie y a jusqu’à présent fait huit morts et “une vague d’augmentation de cas de coronavirus” est attendue dans les jours à venir, avait indiqué vendredi le préfet.

A Ajaccio, sur les 15 lits de réanimation disponibles, 13 étaient occupés dimanche, a indiqué Marie-Hélène Lecenne, directrice de l’ARS Corse, à nos confrères de l’AFP.

Un véritable hôpital embarqué

Le Tonnerre dispose d’un véritable hôpital embarqué, avec deux blocs opératoires et 69 lits médicalisés, avec une extension possible à quelque 250 lits. Le bâtiment compte un équipage d’environ 200 personnes.”On va mettre le bateau en mode +Citadelle+, le système de ventilation sera complètement isolé pour l’hôpital, il n’y aura aucun échange d’air entre l’hôpital et le reste du bateau”, a précisé la capitaine de frégate Christine Ribbe, porte-parole de la préfecture maritime à Toulon.

Les équipes soignantes qui monteront à bord sont en cours de constitution, a indiqué un porte-parole de la Marine. “Il y aura des renforts de médecins, de réanimateurs, d’infirmiers…”.

Le navire a quitté la rade de Toulon Samedi et était arrivé à Ajaccio, tôt dimanche matin. Il est reparti peu après 14 h, avec à son bord, 12 patients médicalisés.

Illustration. Blocs opératoires et lits médicalisés, le porte-hélicoptères amphibie (PHA) Tonnerre est un véritable hôpital embarqué. / © Marine Nationale / Ministère des Armées

Illustration. Blocs opératoires et lits médicalisés, le porte-hélicoptères amphibie (PHA) Tonnerre est un véritable hôpital embarqué. / © Marine Nationale / Ministère des Armées

Déjà six évacuations vers Marseille et Toulon

“C’est une très bonne chose, ils vont nous vider la réanimation pour libérer des places”, a réagi un médecin de l’hôpital d’Ajaccio souhaitant garder l’anonymat.”Ils ont déjà commencé hier avec des évacuations sur Marseille” par avion sanitaire, a-t-il indiqué, précisant que la situation était gérable dans l’établissement. “Mais tout le monde sait que ça va s’aggraver et les réa anticipent et ils ont raison”.  

Mercredi, un A330 médicalisé de l’armée de l’Air a déjà évacué six patients des hôpitaux de Mulhouse et Colmar vers des hôpitaux militaires de Marseille et Toulon.

Le Haut-Rhin est un foyer majeur de la maladie depuis un grand rassemblement évangélique fin février à Mulhouse.
 

Advertisements

Leave a Reply