Core i9-13900K et i7-13700K, en gaming des instabilités apparaissent

Lorsqu’ils jouent, des utilisateurs d’un processeurs Intel Core de 13e génération de la série K sont victimes d’instabilité. Le problème concerne des références comme le Core i9-13900K ou le Core i7-13700K.

Ce dossier a rapidement attiré l’attention en raison du contexte. La défaillance est observée à des fréquences d’origines c’est-à-dire sans overclocking. Il semble que le source du problème a été trouvée.

Core i9 13900K et i7 13700k, attention à la valeur du PL2

La plupart des cartes mères Z690 et Z790 disposent dans leur BIOS d’une option de déverrouillage des limites de puissance. Nous parlons ici des fameuses valeurs PL1 et PL2. Par défaut, les Core i9-13900K et Core i7-13700K sont proposés avec une valeur PL2 de 253 Watts cependant l’avancée de ces cartes permet de déverrouiller cette valeur afin de pouvoir atteindre en théorie les 4096 W. Une telle puissance n’a naturellement aucun sens face aux blocs d’alimentation et VRM processeur.

L’option avec le paramètre “Auto” permet surtout au processeur de consommer autant d’énergie qu’il a besoin, pour maintenir les meilleures fréquences P-Core possibles avant d’être victime de ses limites thermiques. Ainsi dans une telle situation la consommation d’un Core i9-13900K peut grimper à plus de 370 Watts en forte charge multicœurs contre un peu plus de 280 W si l’option de déverrouillage des limites de puissance est désactivée. Cette différence a un impact sur le long terme dans plusieurs domaines. Elle engendre une augmentation de la facture d’électricité, des besoins en refroidissement et du bruit. Elle est aussi une source d’instabilité du processeur en gamig.

D’après des tests, le fait de mettre en œuvre une sous-alimentation du processeur (P=IV) ou de rétablir les limites de puissance d’origine dans les paramètres du BIOS rpermettrait de retrouver la stabilité en gaming.  Une autre approche proposée par Nvidia est de réduire le multiplicateur de boost des P-Cores de 2 (c’est-à-dire de réduire la fréquence de 200 MHz).

Il est probablement que les Core K de 14ème génération comme les Core i9-14900K et Core i7-14700K soient aussi concernés.

On ne sait pas exactement pourquoi le Core i9-13900K souffre de ce problème. Selon notre confrère Tom’s Hardware « quelque chose ne va pas avec certains processeurs. Sont-ils « défectueux » ou simplement incapables d’exécuter les paramètres hors spécifications utilisés par de nombreuses cartes mères ? »

Leave a Reply

Discover more from Ultimatepocket

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading