COP26 : à Glasgow, des militants affichent des portraits d’Emmanuel Macron à l’envers pour dénoncer son “disco – franceinfo

Les militants d’ANV-COP21 se sont retrouvés tôt ce lundi pour une action au bord du fleuve Clyde, à Glasgow.
Article rédigé par

France Télévisions

Publié Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

Des portraits d’Emmanuel Macron, la tête à l’envers, devant l’entrée de la COP26. A quelques heures de l’arrivée du président français à Glasgow (Royaume-Uni), des militants d’ANV-COP21 ont mené une action sur place, lundi 1er novembre. Tôt ce lundi, au bord du fleuve Clyde, ils étaient plus d’une dizaine à déployer une bannière jaune à l’inscription rouge “Urgence climatique, Macron coupable”. Après avoir fait brûler quelques fumigènes, s’attirant la colère des riverains, ils se sont dirigés vers les bâtiments abritant les négociations internationales, de l’autre côté du fleuve. Tous tenaient un portrait officiel d’Emmanuel Macron décroché dans une mairie, dans le cadre d’une opération que le groupe mène depuis plusieurs années

“Emmanuel Macron se met en scène, il se présente comme le champion de la Terre. Mais la seule chose dont il est champion, c’est des grands discours”, dénonce Marie Cohuet, porte-parole d’ANV-COP21, auprès de franceinfo. Sur un fond musical reprenant le slogan du président “Make our planet great again” (“rendre à notre planète sa grandeur”), elle regrette le “discours hypocrite” du président pour faire face à la crise climatique : “Il cherche à verdir son image à l’approche de l’élection présidentielle. Mais c’est en contradiction avec ses vraies mesures, comme la loi Climat, qui n’a repris que 10% des mesures proposées par la Convention citoyenne”, cite-t-elle. 

“Une COP ne peut fonctionner que si chacun fait sa part. Mais la France n’est pas dans les clous.”

Marie Cohuet, porte-parole d’ANV-COP21

à franceinfo

Suivis par la police et accompagnés par des membres d’Extinction Rebellion, les militants ont terminé leur marche dans le calme, devant l’entrée de la COP26. “On est très contents d’avoir pu déposer ces portraits devant l’entrée, pour symboliser le fait qu’Emmanuel Macron ne respecte pas ses engagements”, se félicite Charlène Fleury, également porte-parole de l’association. 

Leave a Reply