Posted on
Spread the love
Contrat JEDI : AWS parvient à bloquer temporairement Microsoft

La Cour fédérale américaine a accédé à la demande d’Amazon Web Services d’interrompre temporairement l’avancement des projets sur le contrat JEDI (Joint Enterprise Defense Initiative). Cette décision arrive à un moment où Microsoft, qui a remporté le contrat de 10 milliards de dollars sur 10 ans, a déjà commencé à recruter du personnel.

AWS – l’autre finaliste et deuxième favori de la course pour empocher le contrat JEDI – a demandé aux fédéraux fin janvier d’empêcher le ministère de la Défense et Microsoft de commencer à travailler sur ce projet. Le premier ordre de mission devait arriver le 11 février. Amazon conteste l’obtention par Microsoft du contrat JEDI depuis son annonce le 25 octobre 2019, affirmant que le contrat a été remporté pour des raisons politiques. Amazon a récemment appelé le président Trump et d’autres membres du gouvernement à témoigner, dans le but d’annuler cette décision. L’ordonnance du juge a été déposée aujourd’hui, mais n’a pas été rendue publique.

Frank Shaw, vice-président de la communication corporate de Microsoft, a déclaré : « Même si nous sommes déçus du retard additionnel, nous sommes persuadés que nous pourrons aller de l’avant sur ce projet pour s’assurer que ceux qui servent notre pays puissent accéder aux nouvelles technologies dont ils ont un besoin urgent. Nous avons toute confiance en le ministère de la Défense, et nous pensons que les faits montreront que la procédure pour déterminer que Microsoft était le mieux placé pour répondre aux besoins des combattants était détaillée, précise et juste. »

publicité

Microsoft a déjà commencé à recruter

Une recherche rapide sur le site d’emploi de Microsoft montre de nouvelles offres d’emploi spécifiquement liées au contrat JEDI. Par exemple, sur ce poste chez Microsoft Azure qui indique que la société « renforce l’équipe Cosmos qui fournira l’infrastructure de défense commune des entreprises. Les services Azure qui sous-tendent nos offres publiques seront mis à disposition dans le cadre du JEDI ». CosmosDB est la base de données NoSQL de Microsoft. Une autre offre pour un poste d’ingénieur logiciel senior met en avant Azure Data Services comme étant la clé du JEDI. Ces services sont CosmosDB, sa base de données SQL, HDInsight, MySQL, PostgreSQL, Databricks, SQL Datawarehouse, Azure Data Factory, Azure Stream Analytics et Azure Synapse Analytics.

Le contrat JEDI est conçu pour mettre à niveau les anciens systèmes du DoD avec des services cloud plus récents, proposant une IaaS (infrastructure as a service) et une PaaS (platform as a service) au ministère et à ses partenaires.
Source : ZDNet.com

Advertisements

Leave a Reply