Confinement: dès mercredi, l’amende passe à 135 euros en cas de non-respect des règles – La Voix du Nord

Spread the love

Une mesure dissuasive. Invité au JT de France 2 ce mardi soir, le Premier ministre, Edouard Philippe, a indiqué que « qu’à partir de demain (mercredi), l’amende forfaitaire passera à 135 euros » en cas de non-respect des règles de confinement. Pour le 1er jour, l’amende s’élevait à 38 euros si vous sortiez sans attestation justifiant votre déplacement. Même si ce mardi, les forces de l’ordre n’ont pas sanctionné.

Une attestation, cinq motifs possibles

Selon le décret publié au Journal officiel mardi et signé du Premier ministre Edouard Philippe et des ministres de la Santé et de l’Intérieur, Olivier Véran et Christophe Castaner, sont autorisés :

– les « trajets entre le domicile et le ou les lieux d’exercice de l’activité professionnelle et déplacements professionnels insusceptibles d’être différés ».

– les « déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées ».

– les « déplacements pour motif de santé ».

– les « déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance des personnes vulnérables ou pour la garde d’enfants ».

– les « déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie ».

Pour chaque déplacement, la personne doit se munir d’une attestation sur l’honneur pouvant être téléchargée sur le site du ministère de l’Intérieur ou écrite sur papier libre. Cette attestation se présente sous la forme de « je soussigné(e) Mme/M », « né(e) à », « demeurant à », « certifie que mon déplacement est lié au motif suivant (cocher la case ou rédiger le motif) autorisé par l’article 1er du décret du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19 ». Même si vous ne sortez de chez vous que 10 minutes, vous devez vous munir de cette attestation.

Ce motif doit être un des cinq motifs prévus par l’arrêté. Pour certains déplacements professionnels, les cartes professionnelles et des attestations d’employeurs devront être présentées.

Ces mesures sont valables jusqu’au 31 mars 2020 et pourront être renouvelées.

L’amende de 135 euros en cas de non-respect des règles de confinement pourra être majorée à prévenu le Premier ministre.

Leave a Reply