Comment la pénurie mondiale de puces et les difficultés d’approvisionnement entraînent une inflation des prix

Spread the love
Comment la pénurie mondiale de puces et les difficultés d'approvisionnement entraînent une inflation des prix

Votre matériel informatique va devenir plus cher en raison de la pénurie de composants, des difficultés de la chaîne d’approvisionnement et d’un pic de la demande.

Les résultats du troisième trimestre de Cisco Systems en témoignent. L’entreprise est un bon indicateur de la demande informatique et, en général, un indicateur précoce de ce que les autres fournisseurs de technologie verront dans les mois qui viennent. Le Gartner a prévu que la pénurie mondiale de semi-conducteurs durera jusqu’au deuxième trimestre de 2022.

publicité

Gardez à l’esprit les commentaires du PDG de Cisco, Chuck Robbins, alors que Dell Technologies, Lenovo et Hewlett Packard Enterprise publieront tous leurs résultats la semaine prochaine. L’inflation des composants est réelle, et les entreprises pourraient accélérer leurs achats en matière d’informatique pour devancer la hausse des prix.

Bien que le trimestre de Cisco ait été solide, les inquiétudes liées à l’inflation ont pesé sur les perspectives de la société. Cisco prévoit une croissance du chiffre d’affaires de 6 % à 8 % au quatrième trimestre, avec des marges brutes non GAAP de 64 % à 65 %.

Les dirigeants de Cisco ont déclaré que l’entreprise a verrouillé l’approvisionnement et les prix avec les fabricants de composants, mais que les pénuries seront un problème jusqu’à la fin de 2021. M. Robbins a également reconnu que les problèmes de chaîne d’approvisionnement pourraient faire grimper les prix dans un contexte de forte demande de logiciels de mise en réseau et de retour au travail en présentiel. Robbins a déclaré :

Ce que nous savons, c’est que si nous arrivons à la conclusion que l’une ou l’autre de ces augmentations de coûts ou cette inflation va se poursuivre, nous envisagerons des augmentations de prix. Il sera assez évident que si un client a des délais de livraison prolongés, il passera probablement sa commande plus tôt que prévu. C’est logique.

M. Robbins a ensuite détaillé sa position sur les augmentations de prix.

Sur le front des prix, je pense que nous avons pris des décisions sur certains produits pour lesquels nous allons procéder à des augmentations de prix, et nous examinons de manière chirurgicale le reste du portefeuille en fonction des coûts qui, selon nous, vont être maintenus. Mais nous nous efforçons actuellement de prendre soin de nos clients et d’essayer d’optimiser notre capacité à leur fournir des produits dès maintenant.

En effet, Cisco est N° 1 dans le classement de la chaîne d’approvisionnement de Gartner pour 2021.

Cisco voit des industries comme l’hôtellerie rebondir, une forte demande de matériel de réseau 5G et des déploiements multi-clouds. Si l’on ajoute à cela les technologies de sécurité et les logiciels comme WebEx, Cisco constate un pic de la demande au moment même où le coût des composants explose. “Si nous n’avions pas eu à faire face aux défis de la chaîne d’approvisionnement, nous aurions pu nous orienter vers des revenus plus élevés “, a déclaré M. Robbins.

gartner-chip-shortage.png

Le mois dernier, les fournisseurs de technologies d’entreprise ont fait état de pénuries et de problèmes de chaîne d’approvisionnement, mais n’ont pas prédit de baisse de marge ou d’augmentation de prix. Par exemple, le PDG de Juniper Networks, Rami Rahim, a déclaré que l’entreprise avait des contrats de prix à long terme. Cependant, Juniper, qui a déclaré qu’elle s’efforçait de fortifier sa chaîne d’approvisionnement, a maintenu son objectif de marge brute de 60 % pour l’ensemble de l’année.

Le 4 mai, Arista a également fait état de problèmes de chaîne d’approvisionnement lors de sa conférence téléphonique sur les résultats du premier trimestre. Le PDG d’Arista, Jayshree Ullal, a déclaré :

La chaîne d’approvisionnement n’a jamais été aussi contrainte dans l’histoire d’Arista. Pour mettre cela en perspective, nous devons maintenant planifier de nombreux composants avec des délais de 52 semaines. Le COVID a entraîné des pénuries et une réduction de la capacité d’assemblage. Nos fabricants sous contrat ont connu une volatilité importante en raison des commandes COVID spécifiques à chaque pays. Naturellement, nous travaillons plus étroitement avec nos fournisseurs stratégiques pour améliorer la planification et la livraison.

La demande et la visibilité des clients se sont toutefois améliorées au cours des derniers mois. Nous travaillons avec nos clients pour comprendre le calendrier de leurs besoins de déploiement. Nous ne pensons pas pour l’instant que nos clients passent des précommandes. Cependant, nous pensons qu’ils font une planification prudente pour la seconde moitié de 2021 et même pour 2022. Dans ce contexte, nous pensons que la chaîne d’approvisionnement restera un point sensible pour le reste de l’année en raison de toutes ces pénuries.

Source : “ZDNet.com”

Leave a Reply