Comment Epic Games parvient-il à offrir un jeu gratuit par semaine ?

Spread the love

Depuis son lancement fin 2018, l’Epic Games Store a connu une croissance loin d’être négligeable. Certes, l’éditeur de Fortnite n’est pas prêt de rattraper son rival Steam, mais il est désormais très bien installé dans le paysage vidéoludique. Ce succès est notamment dû à un argument marketing de taille. Depuis ses débuts, la plateforme offre en effet un jeu gratuit par semaine, et même un par jour à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Le coût de cette stratégie pourrait à première vue paraître astronomique. Ainsi, selon les chiffres de The Verge, plus de 749 millions d’exemplaires numériques ont déjà été offerts depuis le lancement de cette opération, et en se référant aux prix, le coût théorique serait donc de 17,5 milliards de dollars !

Le succès de Fortnite permet d’investir dans l’Epic Games Store

Pour autant, Epic n’a jamais dépensé un tel montant. Dans le cadre du procès qui l’oppose à Apple, l’entreprise a dû fournir certaines informations. Il en ressort que la compagnie n’a consacré que 330 millions de dollars dans ces opérations en 2020. Cette différence a été expliquée par le boss d’Epic Games dans un thread diffusé sur Twitter le 10 avril dernier : « Nos cadeaux sont négociés avec les développeurs et nous leur payons un montant convenu ». En clair, la somme dépensé ne dépend pas du tout du nombre de téléchargements.

Quoi qu’il en soit, les montants alloués restent importants mais le dirigeant est loin de regretter son choix. Il explique ainsi : « L’ Epic Games Store s’est avéré être un succès fantastique. Nous avons atteint les joueurs avec d’excellents jeux et c’est un investissement réussi pour développer l’entreprise ».

Dans le détail, la société vante une croissance rapide et plus de 700 millions de ventes réalisés sur sa boutique. Comme le soulignent nos confrères, Epic peut se permettre de ne pas rechigner à la dépense grâce au succès de son jeu Fortnite qui a généré plus de 700 millions de dollars de revenus rien que sur l’App Store en deux ans.

Leave a Reply