Selon le dernier rapport de l’Ofcom, une personne sur quatre possédant un smartphone passe moins de 5 appels par mois tandis que 6% n’en passent aucun. Mobile Matters ajoute que 60% de ces personnes qui ont passé des appels ont mis fin à la conversation en moins de 90 secondes.

Entre le 1er janvier et le 31 mars, le nombre de minutes d’appel a continué d’augmenter passant de 132,1 milliards en 2012 à 148,6 milliards en 2017, soit une augmentation de 12%. Pourtant, au cours de cette même période la quantité de données mobiles utilisées par mois est passée de 0,2 Go à 1,9 Go soit une augmentation de 850%. Cependant, en lien avec ces études l’Ofcom révèle que les générations actuelles trouvent les appels intimidants, et optent bien souvent pour des messageries comme WhatsApp ou Messenger.

Cette étude montre que les habitants de grandes villes ont moins tendance à utiliser leur smartphone pour passer des appels, par rapport à ceux qui habitent dans des villes plus petites voire des villages. Avec un tel rapport, l’Ofcom aide à comprendre un peu mieux les habitudes et besoins des propriétaires de téléphones mobiles. Ce rapport indique que la plupart du temps ces utilisateurs sont en ligne grâce au WiFi, au lieu de passer par la 4G.

Comment les utilisateurs utilisent-ils leurs données mobiles ?

Cela contribue à expliquer pourquoi 60% des utilisateurs mobiles utilisent moins de 1 Go de données mobiles par mois, et seulement 10% utilisent 5 Go ou plus. Lorsque les utilisateurs utilisent leurs données mobiles, ils sont principalement connectés à la 4G (82% du temps) et lorsqu’ils se trouvent dans une zone où un réseau 4G est disponible, ils s’y connectent dans 98,8% des cas.

Un rapport intitulé, A decade of Digital Dependency, révèle que près de 40% des adultes regardent leur téléphone dans les cinq minutes qui suivent leur réveil, cette statistique représente 65% des moins de 35 ans.

37% des adultes utilisent leur smartphone juste avant d’éteindre les lumières avant de se coucher, ce chiffre atteint les 60% pour les moins de 35 ans.

En ce qui concerne la jeune génération, elle est la plus dépendante. En effet, les personnes âgées de 15 à 24 ans passent en moyenne 4 heures par jour sur leur téléphone, contre 2 heures 49 minutes pour les plus de 24 ans. Les jeunes générations consultent également leur téléphone toutes les 8,6 minutes, plus souvent que n’importe quel autre groupe d’âge.

Advertisements
Spread the love

Leave a Reply