Clubhouse lutte et présente son plan de survie face à la concurrence

Spread the love

Depuis plusieurs mois, les médias ne cessent d’évoquer Clubhouse, la nouvelle plateforme qui permet à ses utilisateurs de discuter dans des salons audio. Actuellement, l’app n’est encore disponible que sur iOS, et uniquement pour les internautes qui ont reçu une invitation. Cependant, cela n’a pas empêché Clubhouse de devenir extrêmement populaire, et d’atteindre une valorisation de 4 milliards de dollars, après une levée de fonds en avril.

Mais alors que Clubhouse n’en est encore qu’à ses débuts, son concept intéresse déjà de nombreuses entreprises, qui s’en sont inspirées. Comme vous le savez probablement déjà, Twitter a développé un service assez similaire appelé Spaces qui est disponible sur iOS et Android, et dont l’accès a récemment été étendu. De son côté, Facebook a lancé une grande offensive sur le format audio, ainsi qu’un équivalent de Clubhouse sur son réseau social.

Parmi ces entreprises qui s’inspirent de Clubhouse, il y a aussi Spotify, Discord et LinkedIn. Comme les Stories de Snapchat, le format popularisé par Clubhouse pourrait être adopté pas de nombreux services en ligne.

Face à l’arrivée de ces très nombreux concurrents, Clubhouse devra lutter pour sa survie. Et son plan inclut un programme pour de soutenir les créateurs. L’entreprise a annoncé ce programme d’accélération, appelé « Creator First » au mois de mars.

Clubhouse soutient des créateurs pour s’assurer d’avoir du bon contenu

Et après avoir reçu de nombreuses candidatures, Clubhouse a annoncé les 50 créateurs qui bénéficieront de ce programme. « Avec des milliers de soumissions incroyables, nous tenons à remercier tous ceux qui ont pris le temps de postuler. Nous avons été époustouflés par la profondeur et la diversité des idées proposées par la communauté et nous attendons avec impatience de futures opportunités de travailler avec encore plus de créateurs à mesure que ce programme se développe. Réduire la liste a été la partie la plus difficile, mais aujourd’hui, nous sommes ravis de présenter les émissions qui participeront à la saison pilote », lit-on dans l’annonce.

D’après le site The Verge, durant trois mois, Clubhouse va assister ces 50 créateurs, fournir du matériel, ainsi qu’une allocation de 5 000 dollars mensuels. Néanmoins, les créateurs resteront les propriétaires de leurs contenus.

La liste des 50 émissions sélectionnées par Clubhouse inclut des interviews, des jeux, de l’actualité, sur des thématiques variées telles que la musique, le sport, la santé, etc. Visiblement, la stratégie de Clubhouse consiste à miser sur le contenu, alors que son concept est déjà reproduit par de nombreuses plateformes. Cette stratégie pourrait porter ses fruits, puisque si aujourd’hui Clubhouse est si populaire, c’est en partie grâce aux personnes influentes qui ont ouvert des salons sur l’app.

Leave a Reply