CloudLinux prépare le remplacement de CentOS Linux : AlmaLinux

Spread the love
CloudLinux prépare le remplacement de CentOS Linux : AlmaLinux

Lorsque Red Hat, la société mère de CentOS, a annoncé qu’elle « déplaçait son attention de CentOS Linux, la nouvelle mouture de Red Hat Enterprise Linux (RHEL), vers CentOS Stream, juste avant la sortie d’une version actuelle de RHEL », cela a suscité l’intérêt de nombreuses personnes. Ainsi, CloudLinux a immédiatement annoncé qu’il créerait un nouveau clone de CentOS, Lenix, et qu’il mettrait plus d’un million de dollars par an derrière la nouvelle distribution Linux. A présent, elle a un nouveau nom, AlmaLinux, et un plan plus concret.

C’est ce que fait CloudLinux, explique Igor Seletskiy, PDG et fondateur, parce que « la disparition de la version stable de CentOS a laissé un très grand vide dans la communauté Linux, ce qui a incité CloudLinux à intervenir et à lancer une alternative à CentOS. Pour CloudLinux, il s’agissait d’une décision évidente : la communauté Linux était dans le besoin. AlmaLinux est construit avec l’expertise de CloudLinux mais sera détenu et géré par la communauté. Nous avons l’intention de livrer cette distribution Linux ce trimestre ».

CloudLinux possède en effet le savoir-faire nécessaire pour livrer un clone de RHEL. L’activité de l’entreprise consiste à prendre le code RHEL et CentOS et à le mettre au point dans CloudLinux OS. Cette distribution Linux est un serveur personnalisé, performant et léger, destiné aux sociétés d’hébergement de sites web et de serveurs à plusieurs locataires.

publicité

10 ans d’expérience dans la construction d’un Linux CentOS

Forte de 10 ans d’expérience dans la construction d’un Linux CentOS pour les centres de données et les sociétés d’hébergement, la société apporte au projet une connaissance technique approfondie de l’infrastructure d’entreprise, du développement de noyaux et des logiciels open source. Le système d’exploitation CloudLinux compte plus de 200 000 installations de produits et 4 000 clients. Parmi ses utilisateurs figurent Liquid Web, 1&1 et Dell.

AlmaLinux sera un fork 1:1 binaire compatible avec RHEL 8 (et les versions futures), gratuit, open source et communautaire. Pour les utilisateurs de CentOS, la société promet que Lenix fournira un moyen de convertir les serveurs CentOS existants sans aucun temps d’arrêt ou besoin de réinstaller quoi que ce soit. La société affirme même que vous pourrez porter des parcs entiers de serveurs CentOS en une seule commande sans avoir à réinstaller ou redémarrer quoi que ce soit.

Le nom AlmaLinux vient du mot latin qui signifie “âme”. CloudLinux a choisi le nom AlmaLinux en l’honneur des efforts inlassables de la communauté Linux. Igor Seletskiy explique : « comme chaque développeur et chaque utilisateur qui s’appuie sur un système d’exploitation Linux, nous, chez CloudLinux, bénéficions des efforts dévoués et souvent désintéressés de la communauté Linux. Cette communauté est l’âme de Linux ».

Pour l’avenir, CloudLinux affirme qu’il soutiendra AlmaLinux jusqu’en 2029. Pour suivre cette nouvelle distribution, CloudLinux vous suggère de suivre la page Reddit consacrée à AlmaLinux.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply