Climat : “Emmanuel Macron est sorti de ses gonds”, selon un membre de la convention citoyenne pour le climat – franceinfo

Spread the love

L’un des 150 citoyens tiré au sort pour participer à la Convention citoyenne pour le climat a été “surpris d’entendre certaines choses” dans l’interview d’Emmanuel Macron, vendredi 4 décembre sur le média en ligne Brut. “On a vu qu’il sortait un peu de ses gonds”, réagit Sylvain Burquier sur franceinfo. “On a eu plusieurs fois des échanges autour du contrat moral et aujourd’hui, on note qu’il n’est pas respecté.”

“On est en train de travailler d’arrache-pied pour aller au bout !” s’est agacé Emmanuel Macron, reprochant notamment au réalisateur Cyril Dion ses propos l’incitant à tenir parole sur ce sujet. Le chef de l’Etat a par ailleurs déclaré qu’il “respectait” les membres de la convention citoyenne “comme des parlementaires”, ce qui a “étonné” Sylvain Burquier. “Nous ne sommes pas des élus ni des militants”, rappelle-t-il. “Nous avons juste participé à un travail d’intelligence collective. Maintenant, ce sont les politiques qui doivent décider de l’appliquer ou pas.”

“On verra ce qui sera écrit dans le projet de loi de la semaine prochaine, mais on a quelques doutes. On sera très à même d’y apporter une réponse.”

Sylvian Burquier, citoyen de la Convention citoyenne pour le climat

à franceinfo

Sylvian Burquier ne “se permettrait pas” de dire que le président de la République manque de courage politique, “d’autant que nous n’avons pas les propositions entre les mains”. Il se souvient avoir entendu “à plusieurs reprises” Emmanuel Macron faire part de son “envie de changement de société”. “C’était une opportunité qu’on lui proposait. On n’est pas uniquement venu pour interdire les terrasses chauffées. Il y a plein d’autres sujets qui sont très intéressants et plébiscités par les Français.”

Leave a Reply