Chrome se laisse deux ans de délai pour bloquer les cookies tiers

Spread the love
Chrome se laisse deux ans de délai pour bloquer les cookies tiers

Google a reporté à la mi-2023, sur une période de trois mois, son plan Privacy Sandbox visant à supprimer progressivement les cookies tiers dans son navigateur Chrome.

Le navigateur Chrome de Google a proposé son plan Privacy Sandbox en 2019, et proposait d’évoluer vers le suivi des utilisateurs par cohortes plutôt qu’individuellement pour répondre aux préoccupations en matière de vie privée concernant le suivi des utilisateurs en ligne par les spécialistes du marketing. Il prévoyait initialement de commencer à bloquer les cookies tiers en 2022.

publicité

L’un des principaux outils permettant ce nouveau style de suivi des utilisateurs sur le Web était FLoC, ou Federated Learning of Cohorts (apprentissage fédéré des cohortes). Ce nouvel outil permet toujours les publicités ciblées mais améliore, selon Google, la protection de la vie privée des utilisateurs finaux. FLoC place les utilisateurs dans des groupes d’intérêt.

Google considère FloC comme une solution intermédiaire qui améliore la confidentialité tout en permettant la diffusion de publicités sur le Web, comme c’est le cas aujourd’hui.

Les fabricants de navigateurs basés sur Chromium Brave et Vivaldi se sont opposés à la première itération de FLoC. D’autres s’y sont opposés parce que le système de Google pourrait favoriser ses propres activités publicitaires. Microsoft, qui possède Edge, Bing et LinkedIn basés sur Chromium, n’est pas opposé à l’idée de FLoC ou d’un système similaire et plaide pour un web soutenu par la publicité.

Un expert en confidentialité en ligne a récemment déclaré à ZDNet que si FLoC constitue une amélioration par rapport aux cookies tiers, FLoC ne fait rien pour empêcher le fingerprinting du navigateur, qui ne repose pas sur des cookies tiers mais permet tout de même aux spécialistes du marketing de suivre les utilisateurs sur plusieurs sites Web.

” Suite à notre engagement auprès de l’autorité britannique de la concurrence et des marchés (CMA) et conformément aux engagements que nous avons proposés, Chrome pourrait supprimer progressivement les cookies tiers sur une période de trois mois, de la mi-2023 à la fin 2023 “, déclare Vinay Goel, directeur de l’ingénierie de la confidentialité de Google Chrome, dans un nouveau billet de blog.

FLoC est un technique pouvant s’apparenter à du fingerprinting, Google attribuant un identifiant FLoC à des groupes d’utilisateurs de Chrome ayant des intérêts similaires. Cette solution permet de préserver une certaine confidentialité en laissant les individus “se cacher dans la foule” tout en permettant la diffusion d’annonces ciblées pour les annonceurs.

Concernant le nouveau calendrier, M. Goel a déclaré que Google devait avancer à un rythme “responsable” : “Et en fournissant une technologie préservant la vie privée, nous, en tant qu’industrie, pouvons contribuer à faire en sorte que les cookies ne soient pas remplacés par d’autres formes de suivi individuel, et décourager la montée en puissance d’approches secrètes comme le fingerprinting.”

M. Goel a indiqué que Google a terminé les tests sur sa première itération de FLoC. Elle a été testée aux États-Unis, en Australie, en Inde et sur d’autres marchés, mais pas dans l’UE.

“Nous prévoyons de conclure cet essai d’origine FLoC dans les semaines à venir et d’incorporer les commentaires, avant de passer à d’autres tests dans l’écosystème”, a déclaré M. Goel.

“Une fois le processus de développement terminé, les technologies retenues seront déployées largement. Elles seront lancées dans Chrome et prêtes à être utilisées à grande échelle sur le web.”

Google a décrit deux étapes pour l’évolution de Privacy Sandbox et de FLoC. Fin 2022, il préparera le secteur à l’abandon des cookies tiers.

Au cours de la première étape, les éditeurs et le secteur de la publicité auront le temps de faire migrer leurs services. Google prévoit que cette étape durera neuf mois et surveillera attentivement l’adoption et les réactions avant de passer à la deuxième étape.

Au cours de la deuxième étape, qui débutera à la mi-2023, Google Chrome supprimera progressivement la prise en charge des cookies tiers sur une période de trois mois, pour s’achever à la fin de l’année 2023.

Source : “ZDNet.com”

Leave a Reply