Champigny-sur-Marne : le commissariat attaqué aux mortiers d’artifice, une personne en garde à vue – LCI

Spread the love

Il était 23h50, samedi soir, quand deux policiers qui se trouvaient en pause devant le commissariat situé au coeur du quartier du Bois-l’Abbé de Champigny-sur-Marne ont essuyé des tirs de mortiers d’artifice et des jets de projectiles. Le temps de se réfugier à l’intérieur du bâtiment et de fermer le sas, les fonctionnaires ont alors vu arriver une quarantaine d’individus, “déterminés” selon le représentant du syndicat Alliance Yves Assioma, cherchant à attaquer ce commissariat. 

S’il n’y a eu aucun blessé, plusieurs véhicules de police ont été dégradés ainsi que la porte vitrée de ce commissariat qui avait déjà été le théâtre d’une scène identique en avril dernier à plusieurs reprises, selon Yves Assioma. Huit mortiers d’artifice ont été découverts à proximité. 

Laurent Jeanne, le maire (Libre!) de la commune, a condamné “fermement” ces agissements. “On aurait pu avoir un drame, c’est absolument lamentable d’en arriver à ce point-là, je veux redire tout mon soutien aux forces de l’ordre qui font un travail difficile dans un quartier qui mérite d’être soutenu”, a expliqué l’élu. 

Alors que la préfecture de police de Paris et de la petite couronne indique que des investigations sont en cours pour identifier les auteurs, Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur parti en guerre contre ce qu’il appelle “l’ensauvagement”, a réagi sur Twitter : “Les petits caïds n’impressionnent personne et ne décourageront pas notre travail de lutte contre les stupéfiants”. 

Leave a Reply