CFDT : nouvelle intrusion et coupure d’électricité au siège du syndicat ce lundi – Le Figaro

Spread the love

L’action a été revendiquée par des syndicats CGT Énergie d’Île-de-France. Le même jour, la CFDT a porté plainte pour une précédente intrusion qui a eu lieu vendredi dernier.

Par Le Figaro avec AFP

Le siège de la CFDT, à Paris, a déjà fait l'objet d'une intrusion par des syndicalistes le vendredi 17 janvier.
Le siège de la CFDT, à Paris, a déjà fait l’objet d’une intrusion par des syndicalistes le vendredi 17 janvier. AFP

Une nouvelle intrusion a eu lieu lundi au siège de la CFDT, menée par «une quinzaine de personnes encagoulées» qui ont coupé l’électricité pendant «quelques minutes», a annoncé à l’AFP la confédération. L’action a été revendiquée par des syndicats CGT Énergie d’Île-de-France.

Elle est le fait d’une dizaine de syndicats CGT Énergie d’Île-de-France (Paris, 91, 93, 94, 95, 77, 78, Ouest IDF et Bagneux), a précisé à l’AFP Cathy Fléchard de la CGT Énergie Paris, trois jours après une première intrusion revendiquée par la Coordination RATP-SNCF, opposée à la réforme des retraites.

«Cette nouvelle attaque, revendiquée sur les réseaux sociaux par plusieurs syndicats CGT énergie, est inacceptable», s’indigne la CFDT dans un communiqué. «La CFDT poursuivra son combat pour plus de justice sociale et de solidarité entre les travailleurs sans jamais se laisser dicter ses positions par des actes de violence ou d’intimidation», peut-on lire.

Un peu plus tôt ce lundi, le syndicat a porté plainte au commissariat pour «l’intrusion, les insultes, crachats, intimidations» qui auraient été commis par la première intrusion de vendredi.

À voir aussi – Réforme des retraites: Laurent Berger «n’appelle pas à la grève»

Leave a Reply