Cette startup française change la vision du monde avec des lunettes recyclées à petits prix !

Collecter, reconditionner des lunettes usagées pour les remettre sur le marché à moindre coût : c’est la mission que s’est donnée Zac.

En France, 2 000 paires sont achetées chaque heure, soit 23 millions sur une année, 17 millions pour les lunettes de vue et quelque 6 millions pour les solaires. Avec plus de sept Français sur dix qui portent des lunettes, et trois adultes sur quatre qui les renouvellent au moins tous les trois ans, le reconditionnement s’impose peu à peu comme une solution d’avenir. Surtout que leur empreinte carbonecarbone n’est pas négligeable comme l’a calculé Izipizi. Le total d’émissionsémissions par lunette est selon eux de 2 kgkg de CO2, 23 % à cause des matièresmatières premières, 22 % pour la production et le reste pour le transport. Certains acteurs comme l’entreprise Zac se sont donc attaqués au problème.

Voir aussi

Interview : les lunettes écoresponsables et françaises : rêve ou réalité ? 

Plus de 170 000 paires de lunettes sauvées

À l’origine de la société, Ophélie Vanbremeersch qui a une mauvaise vue depuis son enfance. L’idée des lunettes de seconde main lui est venue alors pour lutter contre le gaspillage et la surconsommation. Elle appelle son entreprise Zac, en hommage au nom d’artiste de sa mère, qui s’est battue pendant 10 ans contre le cancercancer pour ses enfants et ses valeurs. L’entreprise se consacre donc désormais à la collecte, le reconditionnement de lunettes usagées pour les remettre sur le marché à moindre coût, c’est-à-dire moins de 100 euros. Elles sont en plus garanties comme le neuf. Depuis sa création, l’entreprise a permis de sauver plus de 170 000 paires de lunettes. 30 % sont reconditionnées, 40 % sont offertes à des missions humanitaires et le reste sert à la formation et aux pièces détachées.

L’impact environnemental et social

Zac s’engage aussi à réduire son impact environnemental puisqu’elle utilise des machines de seconde main qui fonctionnent en circuit fermé pour économiser de l’eau, des boîtes de collecte fabriquées à base de carton recyclé et recyclable à Calais, des étuis en matière recyclée, des verresverres faits en France… L’entreprise favorise aussi l’inclusion en confiant les missions de reconditionnement à des personnes en situation de handicap et en réinsertion chez AlterEos et Vitamine T.

Zac est une entreprise basée à Lille mais propose de nombreux endroits de collecte un peu partout en France. Attention, les verres des lunettes collectées ne sont pas utilisables à cause notamment des corrections différentes pour chaque personne, et l’entreprise cherche actuellement une solution de recyclagerecyclage en France.

Leave a Reply

Discover more from Ultimatepocket

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading