Cette cocaïne pure échouée sur les plages attire de drôles de “chasseurs de poudre” – Midi Libre

Spread the love

Déjà 763 kilos trouvés depuis un mois sur le littoral atlantique. Lundi 11 novembre, malgré les interdictions d’accéder aux plages, certains “promeneurs” étaient à la recherche de cette cocaïne.

Cette cocaïne qui débarque comme une marée blanche sur la côte atlantique intéresse énormément de monde. Depuis la mi-octobre, 763 kilos de cette drogue pure à 83 % ont été récupérés sur les plages de la Loire-Atlantique au Pays Basque. Tous les ballots comportent des étiquettes sur lesquelles il est inscrit “Brillante” ou bien “Diamante”. Il pourrait s’agir d’un critère de qualité, selon les enquêteurs.

Overdoses mortelles

Les gendarmes préviennent : il est interdit de toucher à ces paquets. “Le contenu et le contenant peuvent s’avérer dangereux pour la santé”. Il faut dire que cette cocaïne est extrêmement pure, avec de possibles overdoses mortelles. Sans compter que transporter ce genre de produit peut être passible de dix ans de prison. Les hommes en bleu préconisent d’appeler le 17 en cas de trouvaille.

Depuis dimanche, les élus de plusieurs villes côtières proches de Lacanau ont décidé de fermer l’accès aux plages. Plus prudent pensent-ils par rapport au risque sanitaire.

“On a vu débarquer des gens un peu paumés”

Mais tout le monde n’est pas au courant ou fait semblant de ne pas l’être. Le Parisien rapporte les propos de Nicolas, moniteur de surf à La Teste-de-Buch : “On a vu débarquer des gens pas méchants mais un peu paumés. Ils étaient une dizaine et n’avaient pas l’air d’être du coin. Certains étaient édentés comme peuvent l’être les toxicos. Ils marchaient sur la plage en creusant dans le sable dès qu’ils croyaient distinguer quelque chose de suspect. Bon, c’était surtout des déchets plastique…”

Lundi après-midi, un jeune homme de 27 ans, originaire de Toulouse, a été interpellé avec cinq ballots d’un kilo chacun de drogue ramassés sur la plage de Lacanau. Il a été placé en garde à vue.

Combien de briques de cocaïne ont-elles été subtilisées ces derniers jours ? Nul ne le sait.

“35 000 euros le kilo”

Et combien pourrait rapporter cette drogue à un revendeur ? En moyenne aujourd’hui, “la cocaïne est vendue autour de 30 000 euros le kilo par les grossistes en France”, expliquait lundi sur franceinfo David Weinberger, sociologue à l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice. Mais “c’est une cocaïne moins pure que celle retrouvée sur les plages françaises, donc on pourrait estimer sa valeur marchande autour de 35 000 euros le kg.”

Leave a Reply