C’est confirmé, Google Stadia ne sera pas disponible sur iPhone et sur iPad – FREDZONE

Spread the love

Comme ses cousins Microsoft XCloud et GeForce Now, Google Stadia est une plateforme permettant à ses utilisateurs de jouer à des jeux vidéo de très bonne qualité, mais en streaming. Et ce sur des terminaux portables compatibles (tablettes, smartphones), sur portable ou PC et même sur un téléviseur grâce à un Chromecast.

Néanmoins,ceux qui ont un iPhone ou un iPad ne pourront probablement jamais profiter des jeux vidéo en streaming proposés sur Google Stadia. En effet, Apple a officiellement déclaré que les jeux sur Google Stadia (Google), Microsoft XCloud (Microsoft) ou GeForce Now (Nvidia) ne seront pas pris en compte sur sa plateforme.

Le contrôleur de Google Stadia

Photo de Cristiano Pinto – Unsplash

La raison de cette décision, selon les informations communiquées par Apple, est simple : les applications de streaming de jeu vont à l’encontre de la politique d’App Store.

À ne pas louper : Les Galaxy Note 20 sont disponibles en précommande

Pas conformes aux normes et aux exigences d’App Store

Pour soutenir cette décision, la déclaration d’Apple est assez claire. Apple a mis App Store au point dans le but d’établir un lien sécurisé avec ses clients. Ainsi, tandis que les utilisateurs d’App Store peuvent y télécharger des applications en toute sûreté, chaque développeur respectant sa politique pourra y proposer ses applications.

Mais avant de pouvoir être disponible dans App Store, chaque programme devra être analysé, afin de vérifier sa compatibilité avec les règlements d’Apple.

Pour les jeux de Google Stadia, vu qu’ils sont en streaming depuis le cloud, le périphérique hôte ainsi que les utilisateurs ne sont pas connectés sur un réseau local ou LAN. Et ceci va à l’encontre des exigences et de la politique d’Apple pour son App Store. En effet, selon Apple, on ne peut pas contrôler innocuité de ce genre d’application.

Une politique pointée du doigt par de nombreuses boîtes

Et on peut dire que cette politique de la marque à la pomme fait jaser avec sa politique. Par exemple, après plusieurs mois de refus sur iOS, Facebook a finalement pu intégrer son Facebook Gaming sur App Store, moyennant une suppression de sa fonction minijeux.

Microsoft a aussi rajouté son grain de sel en publiant sur Twitter qu’Apple fait dans la discrimination en autorisant « les applications non liées aux jeux » sur sa plateforme, même s’ils proposent des contenus en streaming, tandis que les applications liées au jeu sont systématiquement refusées.

Ce qui est dommage pour les utilisateurs d’iPhone ou d’iPad qui ne connaîtront jamais l’expérience du jeu en streaming comme c’est le cas des utilisateurs de terminaux Android.

Leave a Reply