CES : TCL fait une surprenante percée dans la réalité virtuelle et augmentée

CES : TCL fait une surprenante percée dans la réalité virtuelle et augmentée

Les RayNeo X2 sont en quelque sorte des Google Glass pour les deux yeux. Image : TCL.

Il y a de fortes chances que vous connaissiez TCL pour ses appareils électroniques grand public ou pour ses smartphones et autres appareils mobiles. Contre toute attente, cette entreprise associée à des catégories grand public a présenté l’un des projets les plus ambitieux de technologies de réalité virtuelle et de réalité augmentée que nous ayons vus au CES de cette année.

Vous pourriez même confondre les lunettes NXTWEAR S avec une paire de lunettes de soleil ordinaire… si vous plissez les yeux. Image : TCL.

Parmi les trois nouvelles offres que TCL a présentées au salon, les lunettes NXTWear S sont les plus banales. Elles ne peuvent pas vraiment être qualifiées de dispositif de réalité augmentée ou virtuelle, mais elles offrent à leurs porteurs un affichage monté sur la tête capable d’afficher un écran virtuel d’une taille apparente de trois mètres.

Elles sont similaires à des offres déjà sur le marché comme les lunettes Nreal Air. Bien que les Nreal Air proposent quelques fonctionnalités de réalité augmentée de base, elles se sont surtout fait une place parmi les propriétaires d’appareils mobiles, en particulier les fans de consoles portables comme le Steam Deck de Valve, utilisées pour transformer une expérience de jeu sur petit écran en une expérience sur grand écran.

publicité

Les lunettes NXTWear S se connectent aux appareils mobiles

Les lunettes NXTWear S peuvent se connecter à votre smartphone, tablette ou ordinateur portable et servir de télévision grand écran qui s’adapte à votre visage. TCL a montré les lunettes utilisées avec la Switch de Nintendo dans la photo de presse ci-dessus, bien qu’il ne soit pas tout à fait clair comment le support sera géré dans des cas comme celui-ci.

Contrairement à la première version, les lunettes RayNeo X2 intègrent beaucoup plus de traitement et de capteurs afin de fournir une fonctionnalité AR avancée. Image : TCL.

Les lunettes NXTWear S sont sur le point d’être livrées, mais les deux autres produits présentés ne sont pas encore prêts pour le primetime. Les lunettes en réalité augmentée RayNeoX2 sont basées sur le cœur Snapdragon XR2 (Extended Reality 2) de Qualcomm, un chipset conçu pour apporter des technologies avancées telles que la connectivité 5G et la vidéo 8K aux appareils en réalité virtuelle et en réalité augmentée.

Les lunettes utilisent cette puissance de traitement pour fournir une sortie vidéo via un guide d’ondes optique Micro LED qui suspend la vidéo du dispositif dans le champ de vision de l’utilisateur. TCL suggère que les lunettes peuvent être utilisées pour des applications telles que la traduction de texte en direct et les services de navigation.

La société est restée beaucoup plus vague sur ses projets spécifiques concernant les RayNeoX2, ne proposant aucun prix et se contentant de dire qu’ils seraient disponibles à une date ultérieure.

La dernière surprise : le casque NXTWear V

La dernière surprise de TCL est la plus conceptuelle : le casque NXTWear V. Cet appareil, encore mystérieux, semble être un concurrent direct du Meta Quest Pro. Il ne pèse que 236 grammes et offre une densité de pixels de 1 512 ppi pour un affichage qui devrait laisser derrière lui le redoutable « screen door effect » des anciens casques VR. Il comprend également un champ de vision de 108 degrés pour une immersion solide.

TCL n’a pas précisé ses plans quant à la commercialisation du casque NXTWear V. Toutefois, si les premiers essais de la société dans le domaine de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle s’avèrent concluants, il est fort probable que sa technologie soit bientôt proposée au public, même si c’est dans un emballage légèrement différent.

Les autres annonces du CES 2023

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

Discover more from Ultimatepocket

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading