Ces capteurs d’odeurs pourraient modifier le business de la réservation de taxi

Spread the love
Ces capteurs d'odeurs pourraient modifier le business de la réservation de taxi Ford a déposé une demande de brevet inhabituelle qui décrit comment notre sens de l’odorat pourrait être pris en compte dans les futures réservations de trajets en VTC ou en taxis.

La demande de brevet (.PDF) déposée aux États-Unis (US20200111189) le 9 avril, décrit comment les odeurs des véhicules pourraient être incluses à côté des informations de base — telles que le type de voiture, les numéros de plaque d’immatriculation et la disposition des sièges — lors de l’utilisation d’un service de covoiturage tel que Uber ou Lyft, d’une voiture de location traditionnelle ou d’un service de taxi.

Comme le rapporte CNET, ces “associations d’odeurs” pourraient être liées à tout un tas de senteurs, des désodorisants au pin qui rebondissent dans les rétroviseurs avant aux conducteurs qui mangent des plats épicés dans leurs voitures.

publicité

Choisir son transporteur à l’odeur

Le système repose sur des capteurs installés dans les véhicules qui captent les produits chimiques présents dans l’air et associés à des odeurs spécifiques. Les ordinateurs de bord, mis en réseau avec ces capteurs, analysent et recoupent ces données avec les odeurs connues et stockées et leurs compositions chimiques.

Un client fixerait ses préférences sur une application de covoiturage et ses tolérances aux différentes odeurs, et son “seuil” d’odorat pourrait se traduire par l’envoi d’alertes aux passagers pour les avertir des odeurs détectées avant qu’ils ne réservent un trajet, ce qui, à son tour, pourrait finalement modifier leurs décisions d’achat.

Si le seuil d’une odeur est trop élevé pour qu’un client l’accepte, ce trajet pourrait être refusé au profit de l’attente d’un autre véhicule. “Le système de transport peut fournir un environnement agréable et fiable pour l’utilisateur pendant la conduite et peut réduire les dommages causés à l’utilisateur par des réactions allergiques à l’environnement du véhicule”, peut-on lire dans le brevet.

De nombreuses demandes de brevet, même si elles sont approuvées, n’entrent jamais dans une phase de développement commercial complet. Si ce brevet peut être considéré comme assez peu sérieux, il peut néanmoins avoir une valeur en ce qui concerne la santé et les allergies, dont les odeurs et les compositions chimiques dans l’air peuvent être considérées comme des informations précieuses à prendre en compte lors de la réservation d’un voyage.

Source : “ZDNet.com”

Leave a Reply