Cédric Jubillar incarcéré : le procureur a listé les nombreux “mensonges” du mari de Delphine – Closer France

Spread the love
Mis en examen, Cédric Jubillar a alarmé le procureur de la République durant sa garde à vue en raison de plusieurs mensonges sur la disparition de sa femme, comme expliqué à BFMTV, ce vendredi 18 juin.

La nouvelle a eu l’effet d’une bombe. Bien qu’il se soit constituté partie civile dans le cadre de l’enquête autour de la disparition de sa femme Delphine, Cédric Jubillar n’a pas échappé à une interpellation ce mercredi 16 juin. Il a été placé en garde à vue aux côtés de sa mère, son beau-père et même sa nouvelle compagne en raison de plusieurs incohérences dans son récit de la disparition de l’infirmière de 33 ans. Interrogé par les journalistes de BFMTV, le procureur de la République de Toulouse Dominique Alzeari a énuméré ces éléments contradictoires ce vendredi 18 juin. “Il a évolué au cours de sa garde à vue sur plusieurs points“, a reconnu le magistrat, pointant du doigt les “mensonges” de l’intéressé. Le procureur rappelle d’abord que la thèse du départ volontaire est plus que jamais mise à mal puisque Delphine Jubillar s’est volatilisée sans aucun effet personnel tel que ses lunettes, dont elle aurait eu besoin, ou encore les clefs de son véhicule.

Dominique Alzeari note ensuite que les hypothèses de l’accident ou du rôdeur ont été écartées. “C’est bien l’hypothèse criminelle qui est privilégiée“, assure le procureur de la République. Plusieurs éléments sont compromettants pour Cédric Jubillar. Le soir des faits, en décembre 2020, après avoir sollicité les gendarmes, il a affirmé avoir parcouru la commune de Cagnac-les-Mines à pied pour retrouver son épouse. Son podomètre, dans son téléphone portable, a pourtant indiqué qu’il n’avait effectué l’équivalent d’une quarantaine de pas. Cédric Jubillar a aussi pu décrire la tenue de sa femme, qui n’avait pourtant pas l’habitude de sortir le soir et encore moins promener leurs chiens, alors qu’il prétend être allé se coucher. À l’arrivée des gendarmes, Cédric Jubillar aurait aussi été en train de “déclencher une machine à laver” dans laquelle se trouvait la couette du lit conjugal. Enfin, le véhicule du couple aurait non seulement été déplacé mais comportait aussi des traces de condensation, provoquées par une présence humaine.

Qu’en pense la nouvelle compagne de Cédric Jubillar ?

Mais si les éléments accablants s’enchaînent, la nouvelle compagne de Cédric Jubillar croit dur comme fer en son innocence. “J’ai passé du temps avec lui pendant ces deux derniers mois. Pour moi, il est innocent, il ne m’a jamais montré que ce serait lui”, a-t-elle déclaré à France 3 Occitanie. Face à la “présomption d’homicide”, évoquée par le procureur de la République, elle rappelle la “présomption d’innocence.” Rien n’y fait : ce vendredi 18 juin, le mari de Delphine Jubillar a été mis en examen pour homicide volontaire sur conjoint.

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

© BFMTV

2/15 – Mensonges de Cédric Jubillar
Le procureur de la République de Toulouse les a énumérés

© BFMTV

3/15 – Mensonges de Cédric Jubillar
Cédric Jubillar a été placé en garde à vue

© BFMTV

4/15 – Delphine Jubillar
Il a été mis en examen pour homicide volontaire ce vendredi 18 juin

© FACEBOOK DELPHINELOUISELYAH

5/15 – Disparition de Delphine Jubillard, infirmière dans le Tarn
Disparition de Delphine Jubillard, infirmière dans le Tarn

© BFMTV

6/15 – Delphine Jubillar
Delphine Jubillar est introuvable depuis décembre

© Facebook

7/15 – Delphine Jubillar
La thèse de l’homicide est désormais privilégiée

© FACEBOOK

8/15 – Delphine Jubillar
Le couple était en instance de divorce

© FACEBOOK

9/15 – Delphine Jubillar
Elle avait rencontré un autre homme

© FACEBOOK

10/15 – Delphine Jubillar
Ils se disputaient fréquemment

© FACEBOOK

11/15 – Delphine Jubillar
Le caractère de son mari a, depuis, été pointé du doigt

© FACEBOOK

12/15 – Delphine Jubillar
Elle ne donne plus de signes de vie

© FACEBOOK

13/15 – Delphine Jubillar
L’infirmière a été au coeur de nombreuses recherches

© FACEBOOK

14/15 – Delphine Jubillar
Delphine Jubillar a 33 ans

© FACEBOOK

15/15 – Delphine Jubillar
Son mari a dit qu’elle serait partie promener leurs chiens le soir de sa disparition

Leave a Reply