Ce que Windows 11 signifie vraiment : nous serons coincés avec des millions de PC zombies sous Windows 10

Spread the love
Ce que Windows 11 signifie vraiment : nous serons coincés avec des millions de PC zombies sous Windows 10

A moins que vous ne viviez dans une grotte, vous savez que Microsoft a annoncé Windows 11 la semaine dernière.

Attendez….screeeeeech…quoi ?

Attendez un peu. Windows 10 n’était-il pas censé être le tout dernier Windows ? Oui, bon, l’idée que Windows 10 serait la dernière version de Windows n’était même pas très claire au moment de son lancement en 2015.

publicité

Windows 11 ne fonctionnera pas sur la plupart des machines Windows actuelles

Mais voici ce qui a retenu mon attention : Windows 11 ne fonctionnera pas sur la plupart des machines Windows actuelles. Seuls certains processeurs seront pris en charge. Seules les machines 64 bits seront prises en charge. Seules les machines équipées d’une puce TPM pourront fonctionner sous Windows 11.

Qu’est-ce que cela signifie pour vous et moi ? Que de nombreuses machines seront laissées pour compte. Elles deviendront des morts-vivants, incapables d’être mises à jour, mais qui continueront à être utilisées. Eh bien, je ne sais pas pour vous, mais j’ai une pile de machines Windows ici. J’ai un tas de machines physiques, plus un nombre encore plus grand de machines virtuelles – toutes fonctionnant sous Windows 10.

En raison des risques de sécurité liés à l’exécution de systèmes Windows obsolètes, j’essaie de maintenir mes machines à jour. En 2016, j’ai mis à jour 10 de mes 15 machines Windows de l’époque. Les cinq que je n’ai pas mises à jour n’étaient pas en service et je les ai données peu après.

Le syndrome Windows XP

J’ai encore la plupart de ces machines, et si je peux modifier les spécifications matérielles des machines virtuelles, ce n’est pas possible sur les machines physiques. Et, bien sûr, depuis 2016, d’autres boîtes Windows se sont retrouvées en ma possession. D’après ce que je sais, la plupart de ces machines ne peuvent pas non plus être mises à niveau vers Windows 11.

Maintenant, écoutez. Je sais que tout le monde n’aime pas mettre à niveau ses anciennes machines Windows qui tournent bien. En 2014 déjà, nous en avions fait l’expérience avec Windows XP.

Selon NetMarketShare, 7 ans plus tard, 1,15 % de l’ensemble des machines continuent de tourner avec Windows XP. Il y a quelques milliards d’ordinateurs de bureau et d’ordinateurs portables en service sur la planète. Même en utilisant des estimations approximatives, 1,15 % de plus de deux milliards, ça fait environ 25 millions. Oui, il y a plus de 25 millions de machines XP encore en service. Et juste au cas où vous ne tiendriez pas compte de ces choses, laissez-moi vous rappeler que Windows XP a 19 ans. La dernière version de XP, le Service Pack 3 (5.1.2600.5512), est sortie le 21 avril 2008, soit il y a 13 ans.

Oui, il y a encore des gens sous Windows 3.1 (très peu)

Pour que les choses soient claires, à moins que ces machines ne soient pas connectées à internet, elles ne sont pas du tout sécurisées et sont de véritables aimants à logiciels malveillants.

Si vous êtes curieux de savoir à quel point les anciennes versions de Windows sont bien implantées et utilisées, vous pouvez obtenir une bonne estimation en consultant les données gérées par le United States Government Digital Analytics Program.

Commençons par l’observation la plus bizarre : 15 utilisateurs ayant accédé à des sites gouvernementaux utilisent encore Windows 3.1 ! C’est un système d’exploitation vieux de 30 ans. 3 255, 5 131 et 1 088 accès proviennent de personnes qui utilisent encore Windows 95, Windows 98 et Windows ME, respectivement. Bonjour ! Les années 90 ont appelé et aimeraient récupérer leurs systèmes d’exploitation.

Pour avoir une idée de la répartition actuelle des versions de Windows utilisées, voici un joli graphique :

<

p align=”center”>windows-accesses.png

Analyse : ZDNet/David Gewirtz sur la base des données de analytics.usa.gov.

Il y a environ 1,3 milliard d’appareils Windows 10 sur le marché. Combien ne pourront pas être mis à jour ?

Comme vous pouvez le constater, la prépondérance des accès provient des utilisateurs sous Windows 10. Cela dit, il y a encore des millions de pages vues provenant de systèmes d’exploitation depuis longtemps relégués aux oubliettes de l’histoire. Je n’ai pas fait apparaître les utilisateurs de Windows 3.1 sur le graphique, car ils ne représentent qu’un très, très faible pourcentage. Mais ils sont présents dans les données.

Ma plus grande préoccupation, bien sûr, est la sécurité. Pour ceux qui paient, les mises à jour de sécurité de Windows 7 seront disponibles jusqu’en janvier 2023. Il n’est pas facile pour les petites entreprises et les particuliers d’obtenir ce support, mais il est là. Le support général pour Windows 8 et 8.1 est terminé, mais le support étendu est disponible jusqu’en janvier 2023.

Le support de Windows 10, en particulier pour ceux qui ont été abandonnés par la politique de mise à jour restrictive de Windows 11, se terminera en octobre 2025. Mais il y a fort à parier que cela sera prolongé. C’est une bonne nouvelle car il y a environ 1,3 milliard d’appareils Windows 10 sur le marché. Combien ne pourront pas être mis à jour ?

Même si vous et moi sommes coincés sur Windows 10, nous avons encore quatre bonnes années de support

Alors, cela signifie-t-il que nous allons être coincés avec des millions de zombies Windows 10 ? La réponse est donc… certainement. Certaines machines seront laissées pour compte malgré les souhaits des propriétaires.

Beaucoup d’autres resteront à l’écart parce que leurs propriétaires ne savent pas comment faire, s’en moquent ou refusent de les mettre à niveau. D’autres encore ne pourront pas être mises à niveau, car elles dépendent de logiciels anciens qui ne fonctionnent que sur des machines plus anciennes.

Quelle que soit la raison, il faut s’attendre à ce que des millions de machines Windows 10 soient utilisées pendant une décennie ou plus – chacune d’entre elles constituant un aimant de plus en plus puissant pour les logiciels malveillants, et un danger de plus en plus grand pour les autres machines qu’elles pourraient rencontrer et infecter.

Tout cela me ramène à mes machines et aux vôtres. Même si vous et moi sommes coincés sur Windows 10, nous avons encore quatre bonnes années de support. Cela nous donne quatre ans pour trouver un plan de remplacement, ce qui est plus que suffisant. Pour ceux d’entre vous qui choisiront de ne pas y aller, cela vous donne le temps de déterminer les risques de sécurité liés à une utilisation sans protection et de trouver des moyens de protéger ces anciennes machines.

L’essentiel : il y aura des zombies dans 10 ans. Etant donné que des machines Windows 3.1 vieilles de 30 ans sont encore utilisées aujourd’hui, il pourrait même y avoir (quelques) machines Windows 10 zombies dans 30 ans, en 2051.

Alors, quelle est votre histoire ? Avez-vous des machines Windows 10 que vous ne pouvez pas mettre à niveau ? Avez-vous l’intention de passer à Windows 11 ? Avez-vous encore des machines anciennes mais bien cachées (ou même en service) ? Faites-nous en part dans les commentaires ci-dessous.

Pour tout savoir sur Windows 11

Source : ZDNet.com

Leave a Reply