Ce que prévoit Valve pour sa console portable Steam Deck

Spread the love
Ce que prévoit Valve pour sa console portable Steam Deck

Valve, l’éditeur de la plateforme Steam, fait une nouvelle incursion dans le hardware, avec l’ambition affichée de concurrencer la Switch de Nintendo. La société vient en effet de dévoiler une console portable baptisée Steam Deck, dont la livraison devrait débuter en décembre 2021 en Europe, aux Etats-Unis, au Canada et au Royaume-Uni.

Reste à voir ce qui se cache sous le capot de cette console portable grand public. Le Steam Deck fonctionne sous SteamOS 3.0, une nouvelle version basée sur Arch Linux, avec KDE Plasma utilisé pour le mode bureau. Si Valve indique que le système Linux utilisera sa couche de compatibilité Proton pour exécuter les jeux conçus pour Windows, la société fait toutefois valoir que les utilisateurs seront libres de la remplacer. « Steam Deck est un PC, et les joueurs pourront installer ce qu’ils veulent, y compris d’autres systèmes d’exploitation », explique la direction de Valve.

Sur le plan matériel, Valve indique avoir travaillé avec AMD sur un APU personnalisé de 4 à 15 watts, doté d’un processeur Zen 2 à 4 cœurs, et d’une unité graphique RDNA 2 à 8 cœurs, ainsi que de 16 Go de mémoire. Le Deck est doté d’un écran tactile de 7 pouces d’une résolution de 1280 x 800, de plusieurs trackpads, sticks, boutons et gâchettes. La batterie de 40 Wh est censée permettre environ deux à huit heures d’utilisation, et est chargée via un seul port USB-C, également utilisé pour connecter des moniteurs et des docks.

publicité

Trois options de stockage

Le Steam Deck dispose de trois options de stockage : un niveau de base de 64 Go basé sur un eMMC utilisant PCIe Gen 2, ainsi qu’un SSD NVMe de 256 Go et un SDD NVMe “haute vitesse” de 512 Go, qui utilisent tous deux PCIe Gen 3. Le niveau de stockage choisi détermine le coût du Deck, les unités étant vendues respectivement 400, 530 et 650 dollars.

La console comporte également un emplacement pour carte microSD pour permettre aux utilisateurs de stocker des jeux et d’avoir plus de stockage. La direction Valve précise que sa nouvelle console disposera également d’un dock officiel doté d’un port USB-A 3.1, de deux ports USB-A 2.0 et d’un port Ethernet, DisplayPort 1.4 et HDMI.

Reste désormais à savoir si le succès sera bel et bien au rendez-vous pour Valve, ce qui est loin d’être dit. Le Steam Deck est en effet loin d’être la première tentative de Valve de pousser Steam OS, les Steam Machines basées sur Linux étant tombées à plat après leur lancement en 2015.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply