Ce que l’on sait du cluster du variant indien découvert à Strasbourg, le premier du Grand Est – actu.fr

Spread the love
L'ARS de Normandie invite à continuer le dépistage.
L’ARS doit prochainement communiquer sur ce cluster du variant indien découvert à Strasbourg. (©(c) Jean-Paul BARBIER)

C’est la première fois qu’un cluster du variant delta, ou indien, est découvert dans la région Grand Est. Il a été détecté dans une école de Strasbourg (Bas-Rhin), rapportent plusieurs médias vendredi et samedi.

Le foyer de contaminations a été découvert cette semaine à la HEAR (Haute Ecole des Arts du Rhin) où plusieurs cas sont confirmés. L’établissement a dû fermer jeudi 10 juin 2021.

Quatre cas positifs sont « déjà identifiés » et 43 cas contacts sont « en cours d’investigation », a précisé l’ARS dans un communiqué samedi matin.

À lire aussi

« C’est une nouvelle accablante » 

« C’est une nouvelle accablante », a confié David Cascaro; le directeur de cette école aux Dernières Nouvelles d’Alsace

Le Centre Européen d’Actions Artistiques, voisin de cette école, a également annoncé annuler un événement public devant se dérouler hier soir.

« Il y a eu des cas de Covid, probablement transmis par une artiste allemande qui avait voyagé avant de venir à Strasbourg pour le montage de l’exposition », a annoncé Anne Wachsmann, présidente de l’institution d’art contemporain ».

Un plan pour les cas contacts

Les DNA affirment également qu’un « plan d’action de grande envergure » va être mis en place dès ce samedi dans les lieux potentiellement fréquentés par les cas contacts, notamment dans le quartier de la Krutenau, situé au sud-est de Strasbourg.

Contactée dès vendredi par Actu Strasbourg, l’Agence régionale de santé du Grand Est avait promis une communication dans la soirée sur ce cluster. 

L’ARS du Grand Est a finalement annoncé samedi matin un « plan d’actions immédiat » après la détection d’un « cluster au variant Delta (dit indien) » au sein de la Haute Ecole des Arts du Rhin à Strasbourg.

Face à la situation, des médiateurs de l’ARS interviendront depuis un stand place de Zurich, proposant des auto-tests et des rendez-vous de vaccination, note France Bleu.

À lire aussi

Bien plus contagieux que le variant anglais

Selon des études, le variant indien serait entre 40% et 60% plus contagieux que le variant anglais.

Selon une étude des autorités sanitaires britanniques (Public Health England) publiée en juin, 42.323 cas (29.892 de plus qu’il y a une semaine) de ce variant d’abord identifié en Inde et présent dans une cinquantaine de pays ont été détectés au Royaume-Uni.

Il représente plus de 90% des nouveaux cas et provoque une troisième vague dans le pays. Le gouvernement pourrait d’ailleurs annoncer un retardement d’une nouvelle phase de déconfinement, lundi 14 juin.

Leave a Reply