Ce nouveau moteur de recherche décentralisé vous rémunère en cryptomonnaie

Spread the love

Tout commence en 2011 aux Etats-Unis. Colin Pape, qui dirige le site ShopCity.com, un portail qui fournit des services à des PME locales, estime que son site n’est pas référencé correctement par Google. Selon lui, le moteur de recherche privilégie ses autres outils au détriment des siens. Il décide alors de porter plainte auprès de la Federal Trade Commission.

Finalement, le régulateur américain de la concurrence a fini par donner raison au géant du web. Loin de se laisser décourager, Colin Pape a créé une startup basée sur la blockchain du nom de Presearch. La compagnie vient justement de lancer un moteur de recherche décentralisé qui porte le même nom.

Un business model basé sur la cryptomonnaie

Concrètement, il est pensé comme une vraie alternative à Google en misant à fond sur la confidentialité. Ainsi, les adresses IP des utilisateurs, ou encore leurs localisations devraient être protégées. Basé sur la blockchain Ethereum, Presearch adopte par ailleurs un modèle économique qui sort de l’ordinaire.

Les internautes qui utilisent le moteur de recherche seront ainsi rémunérés en jetons PRE, une cryptomonnaie créée par la startup. Avec ces derniers, ils peuvent récupérer de la monnaie fiduciaire mais aussi l’utiliser pour financer de la publicité sur Presearch.

Pour l’heure, le démarrage incite plutôt à l’optimisme. Ainsi, selon le site Decrypt, le moteur de recherche compte 1,7 millions d’utilisateurs enregistrés, dont 300 000 sont actifs. Le déploiement se poursuit sur la durée. Alors que les premiers nœuds du réseau étaient gérés par la startup, de nouveaux nœuds indépendants vont être mis en place.

À noter que certaines alternatives à Google ont dernièrement fait parler d’elles. DuckDuckGo a battu un nouveau record personnel en observant pour la première fois en une journée plus de 100 millions de requêtes. Comme dans le cas Presearch, le moteur de recherche s’est donné pour objectif de respecter au mieux la confidentialité des internautes. Certes, le portail est encore loin des cinq milliards de requêtes quotidiennes de la firme de Mountain View mais il confirme sa montée en puissance.

4.4 / 5

96,2 M avis

Leave a Reply