Ce mooc veut démystifier la transition numérique pour les chefs d’entreprise

Spread the love

La pandémie de coronavirus a été un vrai révélateur de la fracture numérique. Du jour au lendemain, de nombreuses entreprises ont été contraintes d’adopter le télétravail et beaucoup n’y étaient pas préparées. Des commerçants ont également dû créer une site afin de continuer à fonctionner lorsque leurs boutiques ne pouvaient plus accueillir de clients. Certains se sont retrouvés un peu dépassés par ces bouleversements trop rapides.

C’est justement pour répondre à ces interrogations que le mooc « Ma TPE a rendez-vous avec le numérique » est organisé par l’Université de Montpellier. À compter du 26 mai prochain, cette formation fournira des clés pour bien amorcer sa transition vers le numérique.

Sur la page dédiée au mooc de France Université Numérique, on peut ainsi lire :

Aujourd’hui, le numérique envahit notre quotidien, mais il occupe également une large part dans les entreprises de toute taille et tout secteur. Nous ne portons pas tous le même regard sur son univers. Pourtant, dépasser nos peurs, notre manque de compétences ou encore la crainte de devoir tout transformer fait partie des défis auxquels nous devons faire face dans l’aventure du numérique.

Des apports théoriques et des activités pratiques au programme

Pour réussir ce défi, l’enseignement intègre des témoignages d’entrepreneurs, de salariés, et d’accompagnants qui font part de leurs expériences, de leurs difficultés mais aussi des apports qu’ont permis la mise en place de démarches numériques dans leurs sociétés.

Dans le détail, le mooc dure quatre semaine sur un schéma d’une vidéo à regarder chaque jour pendant quatre jours. Cet apport théorique est complété par une activité le cinquième jour : webinaires, conférences, quizz, ou encore serious game. En tout, il faut compter environ 2 heures d’effort par semaine. Enfin, un QCM hebdomadaire et un final permettent d’évaluer les participants.

À noter que d’autres moocs donnent l’occasion de se former aux grands enjeux technologiques actuels. C’est par exemple le cas de « Trop robot pour être vrai », un enseignement conçu l’École Nationale Supérieure Arts et Métiers et ouvert jusqu’au 27 juillet prochain.

Leave a Reply