Ce message rappelle qu’il faut tourner sa langue sept fois avant de tweeter

Spread the love

Cela fait un moment que Twitter multiplie les efforts pour faire en sorte que sa plateforme héberge des conversations plus saines. Et jusqu’ici, ces efforts paient puisque le nombre d’utilisateurs croît chaque trimestre.

Parmi les fonctionnalités que Twitter a étudiées afin de limiter les propos haineux, il y a un avertissement, qui peut s’afficher sur l’écran de l’utilisateur lorsque celui-ci est sur le point de faire un commentaire susceptible de blesser une autre personne. L’entreprise a commencé à tester cet avertissement en 2020.

À l’époque, Twitter expliquait : « Lorsque ça commence à chauffer, vous pouvez dire des choses que vous ne voulez pas dire. Pour vous permettre de repenser une réponse, nous effectuons une expérience limitée sur iOS avec une invite qui vous donne la possibilité de réviser votre réponse avant sa publication si celle-ci utilise un langage qui pourrait être nuisible. »

Ces avertissements ont montré un impact positif sur la qualité des conversations durant les tests. Et cette semaine, Twitter annonce le déploiement de la fonctionnalité. Désormais, ces avertissements pourront s’afficher sur les écrans de tous les utilisateurs des apps iOS et Android, qui utilisent la langue anglaise (cependant, Twitter suggère que d’autres langues seront prises en charge).

Un système qui marche, selon Twitter

Si Twitter décide de déployer cette fonctionnalité après un an de tests, c’est parce que l’entreprise a pu constater l’impact sur le comportement des utilisateurs. En effet, 34 % des personnes qui ont vu l’avertissement auraient décidé de réviser leurs réponses ou de ne finalement pas en envoyer. Et 11 % des personnes qui ont vu ces avertissements auraient envoyé moins de commentaires offensants, par la suite. Twitter indique également que si une personne a reçu cet avertissement, il était ensuite moins probable qu’il reçoive des réponses offensantes.

Par ailleurs, des améliorations ont été apportées à ce mécanisme. Twitter admet que lorsque les tests ont commencé, il y avait de nombreux faux positifs. Les gens voyaient parfois inutilement l’avertissement du réseau social « parce que les algorithmes alimentant les invites avaient du mal à capturer la nuance dans de nombreuses conversations et souvent ne faisaient pas la différence entre un langage potentiellement offensant, le sarcasme et les plaisanteries amicales. »

Pour remédier à cela, l’algorithme de Twitter tient aujourd’hui compte des relations entre deux utilisateurs. Ainsi, si l’auteur d’un tweet et la personne qui s’apprête à répondre se suivent mutuellement et discutent régulièrement, cela est pris en compte pour le déclenchement ou non du message d’avertissement.

Twitter indique également avoir amélioré son algorithme afin de savoir quand certains mots sont utilisés de manière non offensante. D’autre part, Twitter collecte également des feedbacks d’utilisateurs, afin que les utilisateurs puissent indiquer si le déclenchement de cette fonctionnalité est pertinent ou pas.

Voici le message affiché par Twitter (traduit à partir de l’anglais) lorsque son algorithme pense que l’utilisateur s’apprête à poster une réponse offensante : « Voulez-vous réviser cela avant de tweeter ? Nous demandons aux gens de réviser les réponses avec un langage potentiellement nuisible ou offensif »

Message d'avertissement sur Twitter

© Twitter

4.4 / 5

18,0 M avis

Leave a Reply