Cathédrale Notre-Dame. Huit mois après l’incendie, la dépose délicate de l’échafaudage se prépare – Ouest-France

Spread the love

bloqué Réservé aux abonnés

Huit mois après l’incendie, survenu en avril 2019, c’est l’opération la plus complexe de travaux de sécurisation de la cathédrale Notre-Dame à Paris. Elle devrait débuter en février 2020 et se prépare déjà avec l’installation d’une grue de 80 mètres.

Des travaux de sécurisation de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris sont en cours, huit mois après l’incendie survenu en avril 2019. | IAN LANGSDON, EPA/MAXPPP

  • Des travaux de sécurisation de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris sont en cours, huit mois après l’incendie survenu en avril 2019.
    Des travaux de sécurisation de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris sont en cours, huit mois après l’incendie survenu en avril 2019. | IAN LANGSDON, EPA/MAXPPP

Ce n’était plus arrivé depuis 1803 et la reprise du culte dans l’édifice après la Révolution. Notre-Dame de Paris restera silencieuse la nuit de Noël : aucune cérémonie, aucune procession n’étant prévue aux abords. La

Partager cet article Des travaux de sécurisation de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris sont en cours, huit mois après l’incendie survenu en avril 2019.

Cathédrale Notre-Dame. Huit mois après l’incendie, la dépose délicate de l’échafaudage se prépareOuest-France.fr

Leave a Reply