Carte graphique, en 8 ans les performances ont été multipliées par 2,8

UL vient de publier son nouveau benchmark sans Ray Tracing, Steel Nomad. Il est disponible pour tous les utilisateurs de 3DMark, même ceux disposant de la version Basic.

Il est le successeur de Time Spy, l’un des tests GPU les plus populaires au monde. Sortie en 2016 il est à l’origine d’une base de données gigantesques de 48 millions de résultats. L’équipe à son origine a décidé de compiler ces 48 millions de valeurs en un seul graphique. Il montre de manière simple l’évolution de la puissance des GPU depuis 8 ans. Elle a progressé d’un facteur 2.8.

Evolution des scores de Time Spy de 2016 à 2024
Evolution des scores de Time Spy de 2016 à 2024 (Source : UL)

Comme nous l’avons souligné Time Spy évalue les prouesses d’une solution graphique sans exploiter la technologie Ray Tracing. Il s’appuie sur l’API DirectX 12 mais sans tirer avantage des avancées de DX12 Ultimate. C’est dommage car les différents acteurs du GPU se sont fortement concentrés sur ces technologies et l’accélération Ray tracing.

Le graphique montre pour la période 2020 à 2022 un arrêt de l’augmentation des performances. Il a fallu attendre la sortie des GeForce RTX 40 series et des Radeon RX 7000 series pour observer une nouvelle hausse importante des performances. La tendance est désormais une nouvelle fois la stagnation peut être en raison d’une importante baisse de popularité de ce test.

Pourquoi ? 3DMark a évolué ces dernières années avec l’arrivée de Port Royal et plus tard de Speed Way, qui sont tous deux, des benchmarks exploitant le Ray Tracing. Cette technologie est aujourd’hui au cœur de toutes les offres chez AMD et Nvidia.

Leave a Reply

Discover more from Ultimatepocket

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading