Canicule : 1500 décès enregistrés en plus pendant l’été, selon Agnès Buzyn – L’Est Eclair

Spread the love

« C’est dix fois moins de dès que la canicule de 2003 », précise-t-elle, à propos des 1500 décès supplémentaires enregistrés cet été et liés aux deux épisodes caniculaires de juin et juillet. La ministre a comparé ce bilan avec les 15 000 morts supplémentaires lors de la canicule de 2003, qui avait duré 20 jours.

La France a battu en juin son record absolu de température avec 46,0°C enregistrés dans l’Hérault le 28 juin.

Cet été « nous avons eu 18 jours de canicule en deux épisodes mais très intenses », avec « 20 millions de personnes pratiquement impactées », a rappelé la ministre des Solidarités et de la Santé, invitée sur France Inter et Franceinfo.

«  La moitié sont des personnes de plus de 75 ans, mais il y a aussi des personnes adultes ou même des plus jeunes qui ont été impactées notamment dans le monde du travail. On compte une dizaine de décès dans le monde du travail  », a-t-elle précisé avant d’évoquer les secteurs du BTP, de la restauration, et de l’agriculture.

Changer de mode de fonctionnement

Pour la ministre, la prise de conscience face à ces épisodes caniculaires doit être collective  : «  la société doit vraiment s’approprier ce problème de canicule dans son fonctionnement quotidien  » car «  on ne peut pas avoir exactement le même fonctionnement dans les transports, dans le monde du travail, quand il fait 45 degrés à Paris  ».

«    Donc nous devons avoir des plans et des organisations parce que ces phénomènes de canicule vont se renouveler et probablement s’intensifier dans les années qui viennent  » a-t-elle indiqué.

Leave a Reply