Advertisements

Brexit: dans les coulisses d’un «deal» conclu à l’arraché – Le Figaro

Spread the love

RÉCIT – L’éventualité d’un «no deal» se rapprochait dangereusement, à deux semaines du Brexit. Européens et Britanniques ont pourtant trouvé un accord. Retour sur cette folle journée où les négociations ont abouti.

Folle journée que celle du 17 octobre 2019 à Bruxelles, théâtre d’un nouvel accord sur le Brexit, le deuxième en moins d’un an.
Folle journée que celle du 17 octobre 2019 à Bruxelles, théâtre d’un nouvel accord sur le Brexit, le deuxième en moins d’un an. OLIVIER MATTHYS/AFP

Un premier coup de fil du président de la Commission, Jean-Claude Juncker, au premier ministre britannique, Boris Johnson, peu après 9 heures. Puis un second échange téléphonique entre les deux hommes avant 11 heures. «Préparez-vous! Barnier va faire une conférence de presse à 11 h 45», confie alors une source européenne. Une première conférence était déjà envisagée pour… 10 h 30. Enfin, peu avant midi, dans un tweet, Jean-Claude Juncker annonce qu’un accord a été trouvé entre Bruxelles et Londres.

«Là où il y a une volonté, il y a un deal – on en a un! C’est un accord juste et équilibré pour l’UE et le Royaume-Uni, et il témoigne de notre engagement à trouver des solutions. Je recommande au Conseil européen d’approuver cet accord», se félicite le chef de l’exécutif européen.

Folle journée que celle de jeudi à Bruxelles, théâtre d’un nouvel accord sur le Brexit, le deuxième en moins d’un an. Et ce, à deux semaines jour pour jour de la date butoir du 31 octobre. Rude épreuve aussi pour les

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

PREMIUM

Abonnez-vous pour 1€ seulement

annulable à tout moment

Advertisements

Leave a Reply