Bouygues Telecom commercialisera ses premiers forfaits 5G à compter du 1er décembre

Spread the love
Bouygues Telecom commercialisera ses premiers forfaits 5G à compter du 1er décembre

Bouygues Telecom sera-t-il le premier opérateur à commercialiser la 5G ? La direction de l’opérateur a profité de la présentation des résultats de ses neuf premiers mois de l’exercice 2020 pour annoncer la commercialisation de ses premières offres 5G à compter du 1er décembre prochain. Et si celle-ci se fixe « un objectif de couverture nationale d’ici un an », elle ne précise toutefois pas dans quelles zones ces offres seront disponibles d’ici là, se limitant à indiquer qu’elles seront tout d’abord centrées dans les zones très denses et fortement urbanisées, où se trouvent pour l’heure ses sites expérimentaux, que l’ANFR chiffrait début novembre à 73 sur le territoire français.

« Bouygues Telecom déploiera son réseau 5G de manière progressive, en lien avec les bénéfices pour les clients qui se matérialiseront en deux grandes étapes », explique l’état-major de l’opérateur. « La première étape apportera de la capacité pour maintenir une bonne qualité de service dans les zones très denses, où la consommation de données est très forte. Dans un second temps, la 5G favorisera de nouveaux usages, pour les individus et surtout pour les entreprises, grâce à ses nouvelles fonctionnalités », via un déploiement axé sur des territoires d’industries.

Alors que l’opérateur a porté son parc de sites 4G actifs sur le territoire métropolitain à près de 20 000 sites en novembre, sa direction prévoit d’accélérer encore le déploiement de ses réseaux 4G et 5G pour le porter à 28 000 sites d’ici à 2023. Il s’agit d’un objectif atteignable pour Bouygues Telecom, dont le parc a connu une forte croissance au cours des dernières années, à l’instar des réseaux de ses concurrents. Selon les chiffres du gendarme français des fréquences, celui-ci comptait en effet 17 500 sites 4G actifs en France métropolitaine en novembre 2019, 16 300 sites en novembre 2018 et 13 900 sites en novembre 2017.

publicité

1,4 million de clients fibre

Pour rappel, Bouygues Telecom a déboursé cette année 602 millions d’euros pour s’offrir 70 MHz de fréquences sur la bande des 3,5 GHz, qui constitue la “bande reine” de la 5G. L’opérateur avait d’ailleurs dévoilé le contour de ses forfaits 5G dès l’été. Pour vous offrir un forfait compatible 5G dès le 1er décembre, il faudra donc vous acquitter au minimum de 15,99 euros par mois via les forfaits Sensation de l’opérateur.

Si la direction de Bouygues Telecom a précisé son calendrier de commercialisation de la 5G, elle en a également profité pour faire part de ses résultats portant sur les neuf premiers mois de l’exercice en cours. L’opérateur a enregistré un chiffre d’affaires de 4,6 milliards d’euros au cours des cette période, soit une hausse de 6 % sur l’année. Malgré les mesures de confinement, les revenus issus de la vente de terminaux et de services et biens annexes a augmenté de 1 % au cours de cette période, « grâce à la reprise des travaux et des ventes de terminaux dès la fin du premier confinement », relève la direction de l’opérateur.

Alors que celle-ci chiffre à 20 millions d’euros le coût de la crise sanitaire au cours du premier semestre 2020, elle précise que son résultat opérationnel s’affiche en repli de 5 millions sur la période, à 460 millions d’euros, en raison d’une « moindre cession de sites mobiles ». A la fin du mois de septembre 2020, l’opérateur comptait 1,4 million de clients fibre, soit près de 380 000 abonnés supplémentaires depuis fin 2019, pour un réseau de 15,8 millions de prises commercialisables (contre 11,8 millions fin 2019). Au total, l’opérateur revendique 4,1 millions d’abonnés fixes. L’opérateur table aujourd’hui sur un parc de 27 millions de prises FttH commercialisables à compter de fin 2022.

Leave a Reply