Au cours de ces derniers mois, nombreuses sont les entreprises américaines qui se sont pliées aux pressions exercées par la Chine pour censurer du contenu en raison des manifestations de Hong Kong. Nous évoquions déjà hier l’interdiction émise par la Chine à l’encontre de South Park à cause d’un épisode à ce propos. Sur le même registre, le directeur général des Houston Rockets, Daryl Morey, s’est récemment fait remonter les bretelles par la NBA après avoir apporté son soutien aux manifestants de Hong Kong. Il faut dire que la Chine menaçait de ne plus diffuser les matchs de cette équipe.

Quelques semaines auparavant, l’actrice principale du remake de Mulan, Crystal Liu Yifei, a tenu des propos encourageant les forces de l’ordre contre les manifestants. Suite à cela, une campagne de boycott contre ce film a envahi les réseaux sociaux. Comme on peut le voir, la situation actuelle dans la ville État a des répercussions dans de nombreux domaines.

Le blizzard se lève autour de l’entreprise californienne

Aujourd’hui, c’est le célèbre studio de jeux vidéo Blizzard qui en fait les frais. En effet, un mouvement de boycott est en train de se mettre en place à cause des mesures prises par Blizzard pour pénaliser un joueur Hearthstone qui s’est exprimé en faveur de Hong Kong. Au cours d’une interview donnée à un joueur professionnel, il a exprimé son soutien aux manifestations de Hong Kong. Suite à ces propos, Blizzard l’a banni de Hearthstone pendant un an.

Comme on peut le voir sur le tweet ci-dessous caché, Chung Ng Wai, plus connu sous le pseudonyme Blitzchung a déclaré : « Libérer Hong Kong, la révolution de notre temps. » De son côté, Blizzard cite une partie de son règlement pour sa défense : « tout ce qui discrédite le public, offense une partie ou un groupe du public, ou endommage l’image de Blizzard ».

Sur Twitter, mais aussi sur Reddit, un mouvement se met en place pour que les joueurs Blizzard suppriment leur compte. Ce post populaire de Reddit, par exemple, partage la page officielle de Blizzard qui explique comment faire exactement cela :

California-based game company Blizzard bans pro esports player and confiscates his prize money after he voices support for Hong Kong protesters from r/technology

Les réactions à l’encontre de Blizzard ne cessent de croître. Le sénateur de l’Oregon Ron Wyden a justement tweeté afin de critiquer Blizzard. Les employés de Blizzard se font aussi de plus en plus entendre et n’hésitent à hausser la voix sur les réseaux sociaux :

Advertisements

Leave a Reply