Blackberry OS : le support des fonctions de bases de l’OS cessera en 2022

Spread the love
Blackberry OS : le support des fonctions de bases de l’OS cessera en 2022

Blackberry n’est plus une société de téléphones : depuis 2017, la société autrefois un acteur majeur du marché des smartphones, se réoriente sur une activité principalement basée sur l’édition logicielle et ne se chargera plus d’assurer le support des appareils fonctionnant sur les anciennes version de son OS. A compter du 4 janvier 2022, les appareils sur Blackberry OS ne pourront plus utiliser les fonctionnalités de base du système, à savoir la possibilité de passer des coups de téléphone, d’envoyer des SMS ou encore d’appeler les numéros d’urgence.

Pour être plus précis, la fin de support signifie que la société Blackberry cessera à cette date d’envoyer des mises à jour de support aux appareils Blackberry encore en service, ce qui signifie que ces derniers pourraient perdre dans les mois à venir différentes fonctionnalités de connexion aux réseaux mobiles. La société précise dans un avis que le support du wifi et des réseaux mobile pourrait également être perturbé à l’avenir, et que plusieurs applications par défaut développées par ses services pourraient proposer des fonctionnalités limitées à compter de cette date. Le même traitement sera réservé aux appareils fonctionnant sur Playbook OS, le système d’exploitation à destination des tablettes développé par Blackberry.

publicité

Blackberry se débarrasse ici de l’infrastructure associée à son activité dans la téléphonie mobile, et les différents services associés à ce service (notamment les e-mails hébergés directement chez Blackberry) ne fonctionneront plus à partir de cette date. Les appareils continueront de fonctionner mais disposeront de fonctionnalités limitées, qui ne seront plus garanties de fonctionner à l’avenir.

La société a mis en ligne une FAQ afin de répondre aux questions des utilisateurs, contenant notamment la liste des services affectés ainsi que les outils et les processus permettant de récupérer les données conservées sur l’appareil ou sur les différents services. Blackberry précise ainsi que certains services indépendants des téléphones continueront de fonctionner, à l’instar de sa solution de messagerie BBM.

Blackberry a amorcé sa transition vers des activités d’édition logicielle et dans le domaine de la cybersécurité à partir de 2017, date à laquelle la société a cessé de fabriquer ses propres téléphones. La commercialisation de Blackberry a continué au travers d’accord de licence avec des sociétés tierces, mais Blackberry s’est incliné face à Apple et Android, qui dominent aujourd’hui le marché des smartphones.

Leave a Reply