BlaBlaCar lance BlaBlaCar Daily, une application si proche d’Uber

Spread the love

BlaBlacar n’a pas attendu plus d’une semaine pour se mettre au travail. Sa récente levée de fonds de 97 millions d’euros concrétise déjà son plan d’investissement : la pépite française dresse ses objectifs de trajets en covoiturage dès le mois de septembre prochain, et renomme pour cela son application BlaBlaLines, consacrée aux covoiturages quotidiens sur le trajet domicile-travail, en BlaBlaCar Daily.

300 000 trajets en septembre

En attendant une dimension internationale de l’application multimodale BlaBlaCar, BlaBlaCar Daily permettra de mettre en avant les possibilités de trajets en covoiturages, qui seront d’ailleurs affichés sur Google Maps dans les résultats de recherche d’itinéraire. Auparavant, BlaBlaLines était surtout utilisé pour les trajets pour le travail, mais BlaBlaCar Daily souhaite maintenant s’ouvrir à bien plus de trajet « du quotidien », de courte distance.

« Alors que le contexte sanitaire va s’éclaircir dans les prochains mois, tous les voyants sont au vert pour faire du covoiturage un réflexe quotidien pour des millions de Français », déclarait Adrien Tahon, Directeur général de BlaBlaCar Daily, dans un communiqué. Leur nouvel objectif, fixé pour le mois de septembre prochain, sera d’atteindre les 300 000 trajets mensuels. Pour cela, plusieurs nouveautés arrivent sur l’application, qui se rapproche intimement du fonctionnement d’Uber…

BlaBlaCar Daily, si proche d’Uber

Il n’est pas question de parler d’une reconversion dans les VTC, mais BlaBlaCar et sa nouvelle application pour les trajets du quotidien permet maintenant de géolocaliser en direct sur une carte où se trouve notre covoitureur conducteur. L’arrivée de l’application dans les résultats de recherche de Google Maps rappellent aussi le service de transport d’Uber.

À terme, il ne serait pas étonnant de voir arriver une fonctionnalité pour faire une recherche de trajet en covoiturage en temps réel, qui pourrait être détectée par des conducteurs ayant rentré leur itinéraire sur l’application et se montrant disponible pour récupérer quelqu’un sur la route.

BlaBlaCar sait qu’il est dans l’obligation de trouver des moyens pour fidéliser ses utilisateurs, et les convaincre de ne pas s’arranger entre covoitureurs pour planifier des trajets récurrents en dehors de l’application.

Pour cela, un système d’assurance et ces nouvelles fonctionnalités pourront aider. BlaBlaCar dit qu’il proposera toujours des utilisateurs avec qui nous avons l’habitude d’embarquer, histoire de pouvoir « organiser ses trajets avec ses conducteurs favoris en 2 clics ».

Leave a Reply