Bill Withers, auteur et interprète du tube « Ain’t no Sunshine », est mort à l’âge de 81 ans – Le Monde

Spread the love
Bill Withers, à Beverly Hills, en juin 2006.

Bill Withers, à Beverly Hills, en juin 2006. Chris Pizzello / REUTERS

Il était l’un des grands noms de la soul américaine des années 1970. Bill Withers, auteur et interprète notamment de Lean on Me ou encore Lovely Day, est mort vendredi 3 avril des suites d’une maladie cardiaque, a annoncé sa famille à l’agence américaine Associated Press (AP). Il avait 81 ans.

« Il parlait honnêtement aux gens, et les faisait échanger ensemble », a réagi sa famille dans un communiqué, « sa musique appartient à tout le monde ». Le chanteur de soul, mort à Los Angeles, avait remporté trois Grammy Awards, dont l’un en 1971 pour Ain’t no Sunshine, l’un de ses plus grands succès.

Lean on Me, une ode à l’amitié, a été joué pour les investitures à la Maison Blanche de Bill Clinton et de Barack Obama.

« Je ne suis pas un virtuose, mais je pense avoir écrit des chansons auxquelles les gens pouvaient s’identifier », déclarait l’artiste en 2014 dans une interview au magazine Rolling Stone.

« La chose la plus difficile dans l’écriture de chanson, c’est d’être simple, tout en étant profond. Et Bill semble comprendre, intrinsèquement et instinctivement, comment y arriver » expliquait le chanteur Sting dans un documentaire en 2010.

Premier album studio en 1971

Né en 1938 en Virginie-Occidentale, handicapé dans son enfance par son bégaiement et orphelin de père à l’adolescence, il s’enrôle très jeune dans la marine et ne quitte les drapeaux qu’en 1965. Bill Withers s’installe alors à Los Angeles et se lance dans une carrière musicale, enregistrant des démos et jouant le soir dans des clubs, tout en conservant un travail « alimentaire ».

Son premier album studio, Just as I Am, en 1971, contient plusieurs pépites, dont Ain’t no Sunshine, et propulse sa carrière. D’autres succès suivront, dont Lean on Me et Lovely Day. Mais Bill Withers, qui a fait son entrée au Rock and Roll Hall of Fame en 2015, s’était rapidement éloigné de l’industrie musicale. Il avait arrêté sa carrière dans les années 1980.

Le Monde

Leave a Reply