Bernard Tapie et son épouse frappés, ligotés et cambriolés : voici ce qu’il s’est passé – Le Journal du dimanche

Spread the love

Ce qu’il s’est passé au domicile des Tapie dans la nuit de samedi à dimanche. Vers minuit et demi, à Combs-la-Ville (Seine-et-Marne), Bernard Tapie et son épouse, Dominqique, ont été surpris dans leur sommeil par quatre agresseurs encagoulés et vêtus de combinaisons noires qui les ont attachés avec des câbles électriques et frappés, a relaté à l’AFP une source proche de l’enquête. L’homme d’affaires de 78 ans a notamment reçu “un coup de matraque sur la tête” mais les deux victimes n’ont pas été hospitalisées, a précisé à l’AFP la procureure de Melun, Béatrice Angelelli, qui a ajouté que des bijoux avaient été dérobés. L’épouse de Bernard Tapie, qui a reçu des coups au visage, est parvenue à se défaire de ses liens pour se rendre chez une voisine d’où elle a donné l’alerte, selon la source proche de l’enquête. Elle a été transportée à l’hôpital pour consultation.

Ce que cherchaient les cambrioleurs. Dominique Tapie “a été traînée par les cheveux dans toute la maison par [les agresseurs] qui lui ont demandé où se trouvait le coffre fort, qu’il n’y avait malheureusement pas”, a raconté dimanche en début de soirée Stéphane Tapie, le fils de l’ex-ministre joint par BFMTV. “Ils cherchaient de l’argent, vu que tout ce qu’il y avait en électronique, ils l’ont détruit”, a-t-il ajouté.

Entrés par une fenêtre du premier étage, sans éveiller l’attention des gardiens, les cambrioleurs ont dérobé deux montres, dont une Rolex, des boucles d’oreilles, des bracelets et une bague, selon une source proche de l’enquête cité par l’AFP. Le parquet de Melun a confirmé à BFMTV, par la voix de la procureure de la République, l’ouverture d’une enquête pour vol aggravé avec violences et séquestration. La police judiciaire de Versailles est chargée de l’enquête.

L’état de santé de Bernard Tapie toujours fragile. “Mon grand-père a refusé d’être emmené, il est resté chez lui, il est KO, très fatigué”, a expliqué à l’AFP le petit-fils de l’ancien député et ex-ministre de la Ville, Rodolphe Tapie. L’Elysée a indiqué que le président Emmanuel Macron avait appelé Bernard Tapie. L’état de santé de l’homme d’affaires, qui souffre d’un double cancer de l’estomac et de l’oesophage, reste préoccupant. A l’automne, le procès en appel pour escroquerie dans l’affaire de l’arbitrage controversé du Crédit Lyonnais de 2008 avait été renvoyé en raison de l’état de santé de Bernard Tapie, sa maladie ayant “très gravement progressé”. Lors d’une audience fin mars, son avocate a cependant confirmé qu’il était “déterminé” à être présent à la reprise du procès prévue en mai.

Leave a Reply