Advertisements

Bayonne : ce qu’on sait de Claude Sinké, le tireur présumé de la mosquée – Linternaute.com

Spread the love

Bayonne : ce qu'on sait de Claude Sinké, le tireur présumé de la mosquée BAYONNE – Claude Sinké, qui a avoué avoir attaqué la mosquée de Bayonne, ne dissimulait pas ses opinions anti-musulmans. Cet ancien militant FN est dépeint comme un homme “seul”, “xénophobe”, qui “a perdu la tête”.

12:30 – Le quotidien suisse Le Temps fait le lien avec la polémique sur le voile

Le Temps dénonce la “polémique sur le port du voile d’une accompagnatrice scolaire au Conseil régional de Bourgogne-France-Comté”, déclarant que l’attaque “intervient alors que la question des discriminations a resurgi en France”. Un point de vue partagé par le média El Periodico, qui décrit un “débat nébuleux”, entre “ceux qui veulent des interdictions plus strictes des signes religieux visibles et ceux qui craignent que cette méthode punitive ne stigmatise les musulmans et n’attire les extrémismes.”

12:15 – Une augmentation du vandalisme à l’encontre des mosquées en France

Le Courrier International rapporte également une “augmentation du nombre de tentatives de vandalisme dans les mosquées en France”, mentionné par The Daily Telegraph. Selon les chiffres du gouvernement français, une centaine d’actes anti-musulmans auraient été commis en 2018.

12:00 – Selon Abdallah Zekri, “il ne faut pas s’étonner”

Abdallah Zekri est le Président de l’Observatoire national contre l’islamophobie, et est aussi délégué général du Conseil français du culte musulman. Selon le média El Periodico, l’homme a réagi en ces termes : “Il ne faut pas s’étonner que de tels actes puissent arriver, avec le climat actuel de stigmatisation de l’islam et des musulmans”. Invité ce matin sur LCI, il s’est exprimé ainsi dénonçant un amalgame et une confusion entre islam et terrorisme : “on mélange islam, immigration, islamisme, terrorisme… On fait peur aux Français. Et après on nous dit que 60% d’entre eux ont peur de l’islam, mais c’est normal, on leur parle toujours de terrorisme !” L’homme s’est par contre attiré de nombreux commentaires sur sa diatribe sur les réseaux sociaux, en déclarant : “Je demande à certains hommes politiques qui ont fait leur commerce sur l’islam et les musulmans de fermer leur gueule.” 

11:45 – Un “climat de stigmatisation de l’islam” propice à de tels actes

Le courrier international a rapporté dans une revue de presse le point de vue de médias étrangers sur l’attaque de la mosquée de Bayonne. Le média suisse Le Temps s’interroge sur les événements récents en ces termes : “Comment imaginer que ce climat s’apaise ?” Selon le média suisse, cette attaque traduit “le caractère toujours hautement inflammable de la place de l’islam en France”.

11:35 – Le maire de Biarritz a réagi à l’attentat contre la mosquée de Bayonne

Le maire de Biarritz Michel Veunac, cofondateur du Modem, a également exprimé sur Twitter sa “solidarité avec la communauté musulmane blessée par l’odieux attentat visant la mosquée de Bayonne”, ainsi que ses “pensées pour les victimes”. L’élu a conclu sa déclaration comme suit : “Les valeurs de la République ont été touchées au cœur. Nous devons en être plus que jamais les gardiens intransigeants.”

11:25 – Claude Sinké se présentait il y a peu comme “défenseur” du droit des femmes

L’octogénaire a publié en 2015 un livre intitulé “La France a coeur ouvert ou la misère humaine”, dans la description duquel il se dit “engagé dans différents combats, notamment celui du droit des femmes” et déclare “entretenir des correspondances avec Mmes Lebranchu, Taubira et Najat Vallaud-Belkacem”, selon le Figaro.

11:10 – Des sculptures pleines de surprises

De nombreux témoignages permettent de commencer à entrevoir la personnalité de Claude Sinké. L’homme de 84 ans était aussi sculpteur depuis ses 50 ans, âge auquel il a pris sa retraite. Le média Sud-Ouest avait mentionné ses sculptures en 2013, le qualifiant de «sculpteur saint-martinois inclassable et engagé». D’après le Figaro, l’homme aurait confectionné une lampe en bois sous la forme des lettres “US”, mais le plus surprenant réside dans le fait qu’un espace serait manifestement creusé dans l’objet en question, destiné à la cachette d’une arme à feu.

10:55 – La communauté juive de Bayonne s’émeut de l’attaque de la mosquée

Sud Ouest a également rapporté les propos de Déborah Loupien Suares, présidente des communautés juives de Bayonne et Biarritz : « En pensées et en prières après cet attentat épouvantable contre la mosquée de Bayonne. S’attaquer à nos frères musulmans c’est s’attaquer à nous tous et à la République ! Nous pensons aux victimes et à leurs familles qui peuvent compter sur toute la communauté juive pour les épauler et les soutenir. »

10:45 – La communauté catholique est solidaire des musulmans de Bayonne

Marc Aillet, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron, s’est exprimé au sujet de l’attaque de la mosquée de Bayonne en des termes relayés par Sud Ouest : “Que nos frères musulmans, éprouvés par ce lâche attentat, sachent bien qu’ils peuvent compter sur la compassion, la solidarité et les prières de la communauté catholique du Pays basque et du diocèse.”

10:18 – Claude Sinké “a mis une arme sur le cou pour l’un, et sur le thorax pour l’autre”

Le maire de Bayonne, Jean-René Etchegaray, a donné quelques éléments relevant de l’enquête, au micro de RMC. Il décrit la scène de l’attaque en ces termes. “Les deux victimes honorablement connues, très proches des offices de la mosquée, s’y trouvaient pour la prière de 16h30. Les deux hommes sont sortis pour voir ce qui se passait à l’extérieur de la mosquée et c’est à ce moment-là qu’ils ont été braqués par l’auteur de l’attaque qui leur a mis l’arme sur le cou pour l’un, et sur le thorax pour l’autre”. Et d’ajouter, manifestement ému et surpris : “La communauté musulmane est totalement intégrée à Bayonne. Un dialogue inter-religieux est en place entre les trois religions monothéistes. Nous sommes sous le choc parce que cela ne ressemble pas du tout à la quiétude que nous connaissons dans notre ville”.

LIRE PLUS

Advertisements

Leave a Reply