Bactérie E.coli dans les pizzas : « Ma fille risque de garder des séquelles. Buitoni doit assumer ! » – Sud Ouest

Sur le même sujet

« Les examens ici n’ont laissé aucun doute, le colon et les intestins étaient enflammés et les reins touchés, puisqu’elle était en insuffisance rénale, reprend Jennifer. Elle a été placée tout de suite en dialyse, une épreuve de 9 jours, 24 heures sur 24. Aujourd’hui, elle va un peu mieux, mais le risque n’est pas écarté. Elle aura encore besoin d’être dialysée. Nous ne savons pas, ni les médecins, quelles seront ses séquelles et ça nous fiche la trouille. Nous sommes épuisés et tellement inquiets… »

La pizza c’était exceptionnel

Pétrie de culpabilité, la mère d’Eléa raconte que la famille a de bonnes habitudes alimentaires, beaucoup de légumes et des plats préparés par elle. « Je suis chef de cuisine, c’est mon métier, répète-t-elle. Nous faisons des travaux en ce moment, et c’est pourquoi j’ai acheté deux pizzas, c’était exceptionnel, du dépannage. Quel manque de chance. J’entends dire par Buitoni que nous, les parents, n’aurions pas respecté les consignes de cuisson. Ça me rend dingue : les pizzas ont été cuites à four très chaud, à chaleur tournante pendant 15 minutes. Qui mangerait une pizza mal cuite ? Ils se défendent, ne veulent pas assumer leurs actes. Buitoni doit reconnaître sa responsabilité, on se battra pour ça. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *