Axel Kahn, généticien et ancien président de la Ligue nationale contre le cancer, est mort – France Bleu

Spread the love

La Ligue contre le cancer a annoncé ce mardi 6 juillet la mort de son ancien président, Axel Kahn, à l’âge de 76 ans. Natif du Petit-Pressigny (Indre-et-Loire), médecin, généticien et essayiste, Axel Kahn avait lui-même pris l’initiative d’annoncer qu’il était atteint d’un cancer incurable, le 11 mai, dans un communiqué. Le 1er juin, il avait officiellement quitté la présidence de l’association, qu’il occupait en tant que bénévole depuis juin 2019.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.


Gérer mes choix


Il avait ensuite accordé une série d’entretiens, dans lesquels il faisait part de sa sérénité face à la mort. “C’est un combat qui est personnel, totalement personnel, que je vais mener seul“, avait-il notamment confié sur France Inter, le 17 mai. “Mais puisqu’il me reste, je ne sais pas combien de temps, mais un peu de temps, je vais essayer d’optimiser ce temps qu’il me reste.” Sa dernière “Chronique apaisée de la fin d’un itinéraire de vie” avait été publiée sur son site internet le 22 juin. “Je requiers mille pardons, ma priorité a cessé, cessera d’être le sérieux de l’analyse des situations, elle est la maîtrise de la douleur chez les autres et chez moi”, écrivait-il.

Généticien et essayiste

Né le 5 septembre 1944 en Touraine, docteur en médecine et docteur ès sciences, Axel Kahn était spécialiste des maladies génétiques, notamment hématologiques. Ses travaux (cancer du foie, expression des gènes, thérapie génique…) avait fait l’objet de près de 600 articles dans des revues internationales ainsi que de nombreux ouvrages. Parmi ses nombreux livres, reflétant sa passion de l’éthique et de la philosophie : “Et l’Homme dans tout ça ?” (éditions Nil, 2000), “L’homme ce roseau pensant” sur “les racines de la nature humaine” (même éditeur 2007) et “Et le bien dans tout ça” (Stock, 2021).

Avant de prendre la présidence de la Ligue contre le cancer en 2019, il avait été directeur de recherche à l’Inserm, directeur de l’Institut Cochin (2002-2007) et président de l’université Paris Descartes (2007-2011). Père de quatre enfants, il était également le frère cadet du journaliste Jean-François Kahn.

“La Ligue contre le cancer continuera à porter les différents sujets qu’il a porté”

“La Ligue contre le cancer est en deuil, je perds un ami”, a commenté sur franceinfo le professeur Daniel Nizri qui assurait l’intérim de la présidence de la Ligue contre le cancer depuis le retrait d’Axel Kahn il y a quelques semaines. Le médecin généticien et essayiste était “quelqu’un que je ne connaissais pas encore il y a deux ans mais que j’ai découvert et dont je suis au fur et à mesure devenu très proche jusque dans les derniers moments”, a-t-il ajouté. 

Axel Kahn “a mis la barre très haut”, et “la Ligue continuera à porter les différents sujets qu’il a porté” a promis Daniel Nizri, à savoir “les acquis des plans cancers”, “l’accompagnement des patients”, “le soutien à la recherche et son dernier combat, les douleurs associées au cancer”.

Leave a Reply