AWS lance l’outil de recherche interne Kendra

AWS lance l'outil de recherche interne Kendra

Amazon Web Services a annoncé lundi Amazon Kendra, un service de recherche d’entreprise basé sur le machine learning. Ce service vise à aider les organisations à construire un meilleur moteur de recherche pour leurs documents internes, sans avoir besoin d’une expertise en apprentissage machine.

publicité

« Un changement radical » dans la recherche interne

Lorsque AWS a annoncé Amazon Kendra lors de sa conférence re:Invent à Las Vegas l’année dernière, la société a souligné que, contrairement aux informations disponibles sur la Toile, il peut être difficile de rechercher des données au sein d’une organisation.

Les données internes sont souvent non structurées et cloisonnées, expliquait Matt Wood, vice-président de l’IA chez AWS. Les fichiers peuvent utiliser un jargon et des formats différents, et ils peuvent exister dans SharePoint, Dropbox, ou dans un nombre quelconque d’endroits. Par conséquent, les outils de recherche internes à l’entreprise offrent généralement une précision limitée et ne relient souvent qu’un nombre restreint de silos de données.

Matt Wood a décrit Kendra comme « un changement radical dans la capacité de recherche interne ».

Fonctionnement

Les clients peuvent configurer Kendra à partir de la console AWS, en fournissant au service leurs identifiants pour les services qu’ils souhaitent que Kendra interroge. Kendra utilise ensuite l’apprentissage machine, ou machine learning, pour construire un index de recherche basé sur les documents de l’organisation et sur les éventuelles FAQ. Kendra utilise la compréhension du langage naturel pour apprendre l’intention et le contexte des informations contenues dans un document, ainsi que les relations entre le contenu et les documents.

Le service peut être interrogé par mot-clé ou en langage naturel. En plus de faire apparaître les documents pertinents, le service de recherche fournira une réponse directe s’il le peut. Par exemple, si quelqu’un demande « où se trouve le service informatique ? », Kendra pourra répondre « au troisième étage », en plus de fournir des liens pertinents.

Bilingue en jargon

Kendra est également optimisée pour comprendre un langage complexe provenant de domaines spécifiques, selon Amazon. Par exemple, un utilisateur du secteur de la santé ou de la biologie pourrait avoir une question du type « quel est le marqueur génétique de la SLA ? » ou un professionnel des assurances « combien de temps faut-il pour que les changements de politique entrent en vigueur ? ».

Actuellement, Kendra comprend le langage spécialisé des domaines de l’informatique, de la santé, des assurances, de l’énergie, de l’industrie, des services financiers, du droit, des médias et du divertissement, des voyages et du tourisme, des ressources humaines, des médias, des télécommunications, de l’exploitation minière, de l’alimentation et de l’automobile. Une étape supérieure concernant certains domaines de l’industrie est prévue pour le second semestre de cette année.

Parmi les clients et partenaires qui utilisent déjà Kendra, on compte 3M, PwC et l’Institut Allen.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

Discover more from Ultimatepocket

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading