Avec TikTok en poche, Oracle espère que son activité d’infrastructure cloud deviendra virale

Spread the love

Oracle fait le pari qu’en décrochant de gros clients de référence dans le Cloud comme TikTok et Zoom, cela suffira à ses ambitions d’infrastructure-as-a-service.

Comme vous l’avez probablement lu, Microsoft est devenu le plus chanceux des perdants sur terre en perdant contre Oracle le rachat de la partie américaine de TikTok à l’éditeur Bytedance. L’accord est marqué par les tensions entre les États-Unis et la Chine bien entendu.

Dans une déclaration, Oracle a dit :

publicité

Oracle confirme la déclaration du secrétaire d’État Mnuchin selon laquelle elle fait partie de la proposition soumise par ByteDance au département du Trésor au cours du week-end, dans laquelle Oracle sera le fournisseur de technologie de confiance. Oracle a 40 ans d’expérience dans la fourniture de solutions technologiques sécurisées et hautement performantes.

On ne sait pas très bien ce que deviendra finalement cet accord Oracle-TikTok, mais le fournisseur de logiciels sera essentiellement chargé d’héberger et de sécuriser les données américaines de l’application TikTok. Si Oracle et TikTok semblent correspondre de façon étrange, les analystes disent qu’il faut suivre l’argent pour mieux comprendre.

L’analyste d’Evercore, Kirk Materne, a déclaré dans une note de recherche :

La question pour Oracle est de savoir quand l’élan positif de ses activités dans le Cloud va commencer à se traduire par une croissance plus régulière des revenus. La bonne nouvelle est que TikTok devrait aider sur ce front, car si l’on suppose que les dépenses de TikTok pour le cloud sont à peu près similaires à celles de Snap, cela équivaudrait à ~200 à 300 millions de dollars de revenus annuels pour Oracle (~0,5 à 1% d’augmentation des revenus totaux). Il convient de garder à l’esprit que cette estimation pourrait s’avérer élevée, étant donné qu’elle ne concerne que les actifs américains de TikTok, mais même si elle était de 100 millions de dollars par an, nous pensons que le partenariat contribue à renforcer la crédibilité d’Oracle sur le marché du cloud public.

Le directeur de Constellation Research, Ray Wang, a également été positif sur l’accord. Oracle avec TikTok comme client gagnerait une charge de travail convoitée et pourrait combiner les données des applications avec son Data Cloud pour un réseau publicitaire. Oracle gagne également quelques points diplomatiques avec les États-Unis et la Chine. “L’habileté d’Oracle à remporter TikTok est un coup d’éclat sur le front du cloud, sur le front des technologies publicitaires et dans les secteurs du commerce géopolitique. Avec plus de 80 % des 20 premiers réseaux publicitaires, portails, optimiseurs de création, bureaux de vente et courtiers publicitaires exploitant les données d’Oracle Data Marketplace, TikTok s’appuie sur cette avance”, a déclaré M. Wang.

Lors de la conférence téléphonique sur les résultats du premier trimestre d’Oracle, le directeur technique Larry Ellison a clairement indiqué que l’acquisition de nouveaux clients pour les infrastructures de cloud était une priorité. Oracle a déjà une bonne réputation dans le domaine des logiciels en tant que service (SaaS) et des comptes comme Zoom et TikTok peuvent l’aider à gagner la totalité de la pile du cloud. Les applications Oracle Fusion et Autonomous Database fonctionnent déjà sur l’infrastructure Oracle Cloud, ce qui fait de la société son propre client de référence.

En décrochant de grands comptes comme Zoom et TikTok, Ellison explique : 

Les clients choisissent l’Oracle Cloud Infrastructure et la base de données autonome Oracle pour quelques raisons très simples et très évidentes : une sécurité bien meilleure, une fiabilité bien meilleure, des performances bien meilleures et un coût nettement inférieur, bien, bien inférieur à celui d’AWS. Et c’est pourquoi des gens comme 8×8, un système de vidéoconférence, passent entièrement d’AWS à Oracle Cloud. En fait, il n’y a pas une grande entreprise de vidéoconférence qui ne nous parle pas de venir sur le cloud Oracle.

Nous sommes ravis que l’utilisation par Zoom des services Oracle Cloud Infrastructure ait permis une croissance à trois chiffres du chiffre d’affaires au cours de trimestres successifs, du quatrième trimestre de l’année dernière au premier trimestre de cette année. Les centres de données de cloud s’ouvrent partout dans le monde à un rythme record. Nous comptons désormais 26 régions dans le monde, ce qui dépasse Amazon AWS, qui compte actuellement 24 régions. Et nous ajouterons au moins 10 autres régions au cours des 9 prochains mois. Nous ne ralentissons pas.

On sait maintenant qu’Ellison est un peu obsédé par AWS. TikTok lui donnera quelques raisons supplémentaires de jacasser.

Leave a Reply