Avec sa dernière mise à jour, Firefox fait la guerre au ciblage publicitaire

Spread the love

Mozilla Firefox a très bonne réputation en matière de protection de la vie privée et la fondation entend bien la maintenir intacte. Dans le cadre de la dernière mise à jour de son navigateur, une nouvelle fonctionnalité baptisée « protection totale contre les cookies » vient ainsi de faire son apparition.

Si ces derniers sont parfois utiles et facilitent notre navigation sur Internet, ils sont aussi souvent utilisés par surveiller les utilisateurs et recueillir leurs données personnelles à des fins publicitaires. Avec le nouvel outil de Firefox, les internautes ont la possibilité de réduire drastiquement ce suivi.

La fondation Mozilla est en difficulté

Mozilla Firefox

© Mozilla Firefox

Concrètement, ce dernier limite la capacité des sites à partager des cookies. En prenant l’exemple d’un internaute qui est connecté sur Facebook dans un onglet et sur un site de e-commerce sur un autre. Si le second contient du code appartenant au réseau social, un passerelle pourrait être établie entre les deux services et permettrait à la plateforme de récupérer vos informations personnelles. Mais avec la dernière mise à jour de Firefox, le partage des cookies est limité. Dès lors, le ciblage publicitaire par les géants du web risque d’être bien plus complexe à réaliser.

Le navigateur précise aussi que le fonctionnement de « la protection totale des cookies fait une exception limitée pour les cookies intersites lorsqu’ils sont nécessaires à des fins autres que de suivi, telles que celles utilisées par les fournisseurs de connexion tiers populaires ». On pense ici directement à Google et à ses servives Google Maps, Gmail, ou encore YouTube.

Ces nouvelles fonctionnalités sont extrêmement bienvenues pour la Mozilla foundation qui est en difficulté financière. Elle a dû se résoudre à licencier 250 employés l’an dernier. Il faut dire que le navigateur est en perte de vitesse et selon les dernières estimations, il n’est plus utilisé que par 4,35 % des internautes, contre près de 70 % pour son rival Google Chrome.

Leave a Reply