Avec Fossil, Google a hérité d'un mouvement hybride… pour équiper la Pixel Watch ?

Spread the love

L’histoire avait fait grand bruit au début de l’année : Google s’offrait une partie de la technologie et de l’équipe de R&D de Fossil Group pour la somme de 40 millions de dollars. À l’époque, on s’interrogeait sur la finalité de ce deal, ce d’autant que Fossil bazardait quelques uns des talents acquis à grand frais fin 2015, lorsque le créateur de montres s’est entiché de Misfit pour 260 millions.

Une des très nombreuse montre connectée de Fossil.

En faisant parler quelques unes de ses sources, le site Wareable explique que Google a acquis un mouvement hybride pour montre connectée, moitié numérique moitié analogique. Ce mouvement, baptisé « Diana » (pour « Digital » et « Analogue »), a été conçu par des ingénieurs de Misfit chez Fossil. Une vingtaine d’entre eux travaillent maintenant pour le compte du moteur de recherche.

Le mouvement serait très économe en énergie, un atout certain dans le secteur de la montre connectée. Google aurait entre les mains « plusieurs variations » (avec ou sans tel ou tel écran) de ce mouvement, ainsi que le logiciel, le firmware et les technologies mécaniques.

L’entreprise en possédant les droits, elle peut en faire ce que bon lui semble (y compris rien). Est-il possible que la fameuse — et fumeuse jusqu’à présent — Pixel Watch puisse s’appuyer sur ce mouvement ? Google doit présenter des nouveautés matérielles le 15 octobre, alors pourquoi pas. Ci-dessous, un concept de Pixel Watch :

L’article lève aussi un coin du voile peu ragoûtant sur les coulisses de l’intégration de Misfit chez Fossil Group. Le second avait besoin des talents du premier pour raccrocher les wagons avec le marché de la montre connectée. La première tentative en solo de Fossil, la Q Founder, avait fait un four avec moins de 10 000 ventes.

En termes de vision, la pièce rapportée ne partageait pas les mêmes vues que le proprio. Les gens de Misfit voulaient développer de nouvelles sources de revenus en exploitant les données des utilisateurs ou en vendant des services sur abonnement. Fossil a une philosophie différente basée d’abord sur le design. Il se trouve aussi que les ingénieurs qui œuvraient au sein du constructeur de montres et de traqueurs d’activité coûtent cher : un ingénieur de 25 ans de Misfit pouvait gagner autant que le directeur du marketing de Fossil…

Des frictions entre les équipes, des vues différentes, des coûts toujours plus élevés : voilà ce qui a mené Fossil à vendre — à très bon prix — un bout de sa précieuse matière grise à Google.

Leave a Reply