Avec 200 millions d’abonnés, Netflix laisse la concurrence loin derrière

Spread the love

Avec le lancement de Disney+, de nombreux observateurs n’hésitaient pas à pronostiquer des difficultés à venir pour Netflix. La plateforme de streaming n°1 pourrait-elle résister face au géant ? Mais, mois après mois, sa popularité se confirme et la concurrence ne peut pour l’instant que se contenter de ramasser les miettes. Les dernières données qui ont été dévoilées en apportent une nouvelle confirmation.

Netflix domine le classement de la tête et des épaules

L’entreprise a ainsi dévoilé qu’elle comptait, à la fin de l’année 2020, la bagatelle de 203,7 millions d’abonnés dans le monde. Sur l’année 2020, c’est donc un gain de 37 millions d’abonnés payants supplémentaires. Pour vous donner une idée, c’est comme si Netflix avait gagné plus d’un abonné par seconde chaque jour de l’année écoulée ! Un chiffre qui donne le tournis, même s’il a sans aucun doute été gonflé par les confinements mis en place dans différents pays du monde en raison de la situation sanitaire.

Pour ne rien gâcher, Netflix annonce aussi être proche de pouvoir afficher une “trésorerie positive” et estime ne plus avoir besoin d’investissements extérieurs. Une performance saluée en Bourse avec une hausse de 10% mardi à Wall Street.

Là où la performance de Netflix est réellement impressionnante c’est aussi parce que la concurrence est clairement au rendez-vous. En l’espace d’un an, Disney+ a ainsi rassemblé 85 millions d’abonnés. Si les abonnés ont notamment pu être attirés par le tarif plus bas de l’abonnement chez Mickey, les hausses à venir de la tarification pourraient aussi changer la donne. Autre poids lourd du secteur : Amazon. Son service Amazon Prime rassemble 150 millions d’abonnés (chiffres janvier 2020). Mais, combien le sont réellement pour le service de vidéo et pas pour celui de gaming ou tout simplement pour les livraisons gratuites.

Salto, le “concurrent” (même si on est réticents à utiliser ce mot tant les services boxent dans des catégories différentes) français, est lui encore très (très) loin derrière. Au mois d’octobre, Le Figaro évoquait… 100.000 abonnés.

4.3 / 5

10,9 M avis

Leave a Reply